Liv & Ingmar (83 mn)

Liv Ullmann se raconte simplement. Elle évoque sa relation hors du commun, riche et parfois douloureuse avec Ingmar Bergman. Le film explore la complexité d’une passion qui couvre plusieurs décennies entre deux êtres intimement liés, tant sur le plan artistique que personnel. Une histoire d’amour, de rupture mais aussi l’histoire d’un parcours nourri d’une amitié indéfectible...
Festival de Rotterdam 2012 Grand Prix
«  Liv Ullmann et Ingmar Bergman sont des artistes de légende. Comme tout cinéphile, j’admire leur travail et leur collaboration. C’est en découvrant une histoire d’amour réelle et universelle entre un homme et une femme derrière l’excellence artistique, que j’ai décidé de faire ce film. » Dheeraj Akolkar
bonus : Interview du réalisateur - Court-métrage First kiss de Dheeraj Akolkar - Vidéos bonus - Film-annonce - Revue de presse - Photos du film - Projets d’affiche
Langues : VOSTF

Le DVD : 19,95 € Livetingmar_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Le Scandale Clouzot
Faire le portrait d’Henri-Georges Clouzot, c’est faire le portrait d’un visionnaire, d’un agitateur, d’un artiste contre le système.

Le Scandale Clouzot

Avec Le Salaire de la peur, Les Diaboliques, Quai des orfèvresHenri-Georges Clouzot a été un maître du suspense et a su faire des névroses humaines un spectacle palpitant. S’il a influencé des cinéastes contemporains majeurs (Friedkin, Spielberg), Clouzot reste sous-considéré en France.

Con la Pata Quebrada
Une chronique sur la représentation de la femme dans le cinéma espagnol

Con la Pata Quebrada

Des années 30 à nos jours, une chronique sur la représentation de la femme dans le cinéma espagnol. Une manière aussi de revisiter l'Histoire de l'Espagne et plus particulièrement celle de l'évolution féminine.

Edmond T. Gréville vu par Bertrand Tavernier
Figure étonnante, Edmond T. Gréville occupe une place particulière dans l’histoire du cinéma français et anglais du XXème siècle.

Edmond T. Gréville vu par Bertrand Tavernier

Figure étonnante, Edmond T. Gréville occupe une place particulière dans l’histoire du cinéma français et anglais du XXème siècle. Bertrand Tavernier lui rend ici un hommage appuyé, avant de s’attarder tout particulièrement sur un de ses films remarquables d’avant–guerre, Remous.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales