104 rue d’Aubervilliers (6h43mn)

coffret 3 DVD

Filmer des ouvriers à l’entrée ou à la sortie de leur usine constitue l’un des cadres inauguraux de l’art du cinématographe. Les films qui naissent dans le chantier retracent l’épopée d’une transformation. Passer du Service Municipal des Pompes Funèbres de Paris à l’un des plus grands ensembles européens consacrés au partage de toutes les pratiques artistiques nécessita tout un chemin de décisions puis de gestes pour former une série de cadres, d’images, de paroles.
Quand il fut décidé de transformer ce lieu en un passage pour artistes et publics du monde entier, l’un des deux directeurs, Robert Cantarella, entreprit de filmer le chantier. Le site devenait ainsi l’endroit où l’histoire passée se dissolvait dans le bâtiment en train d’apparaître.
DVD 1 : Chantiers
DVD 2 : Le CENTQUATRE en 47 personnes
DVD 3 : Le CENTQUATRE en 52 minutes
Le CENTQUATRE en 8 exercices
Le CENTQUATRE en 36 transformations
« De cette exploration dans un chantier, à Paris, nous reviennent des images, des témoignages et des points de vue inédits. Ce chantier, devenu plateau de tournage, atteste du passage d’un siècle à l’autre, d’un service public à un autre : un bien commun gagné de haute lutte » Robert Cantarella

...

Voir plus

Le coffret : 26,10 € 104ruedaubervilliers_jaq_small
Acheter le coffret
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Ex-TAZ Citizen Ca$h (1987-1994)
Pour la première fois les 90s vues de l’intérieur par ses acteurs et activistes.

Ex-TAZ Citizen Ca$h (1987-1994)

1987-1994 : « Paris nous appartenait, tout était possible… ». Pour la première fois, les 90s vues de l’intérieur par ses acteurs et activistes. Quand l’Histoire ( des raves parties, du hip hop, du punk hardcore …) rencontre les histoires de Pat Ca$h, Gatsby de la fin 80.

Les glaneurs et la glaneuse
Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, « récupereurs », « ramasseurs » et « trouvailleurs ».

Les glaneurs et la glaneuse

Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, « récupereurs », « ramasseurs » et « trouvailleurs ». Par nécessité, hasard ou choix, ils sont en contact avec les restes des autres. Leur univers est surprenant.

Paris est une fête
Un film poème en 18 vagues, comme autant de scènes pour décrire Paris et ses paysages urbains.

Paris est une fête

Un film poème en 18 vagues, comme autant de scènes pour décrire Paris et ses paysages urbains traversés par un « jeune mineur étranger isolé », les attentats, les roses blanches, l’état d’urgence…, le silence, et la joie…, rien que la joie.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales