104 rue d’Aubervilliers (6h43mn)

coffret 3 DVD

Filmer des ouvriers à l’entrée ou à la sortie de leur usine constitue l’un des cadres inauguraux de l’art du cinématographe. Les films qui naissent dans le chantier retracent l’épopée d’une transformation. Passer du Service Municipal des Pompes Funèbres de Paris à l’un des plus grands ensembles européens consacrés au partage de toutes les pratiques artistiques nécessita tout un chemin de décisions puis de gestes pour former une série de cadres, d’images, de paroles.
Quand il fut décidé de transformer ce lieu en un passage pour artistes et publics du monde entier, l’un des deux directeurs, Robert Cantarella, entreprit de filmer le chantier. Le site devenait ainsi l’endroit où l’histoire passée se dissolvait dans le bâtiment en train d’apparaître.
DVD 1 : Chantiers
DVD 2 : Le CENTQUATRE en 47 personnes
DVD 3 : Le CENTQUATRE en 52 minutes
Le CENTQUATRE en 8 exercices
Le CENTQUATRE en 36 transformations
« De cette exploration dans un chantier, à Paris, nous reviennent des images, des témoignages et des points de vue inédits. Ce chantier, devenu plateau de tournage, atteste du passage d’un siècle à l’autre, d’un service public à un autre : un bien commun gagné de haute lutte » Robert Cantarella

...

Voir plus

Le coffret : 26,10 € 104ruedaubervilliers_jaq_small
Acheter le coffret
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Memories from Gehenna
Grande-Synthe, Northern France, 2002. J.D. loads his rifle and drives through town, looking for people with an immigrant background.

Memories from Gehenna

Grande-Synthe, Northern France, 2002. J.D. loads his rifle and drives through town, looking for people with an immigrant background. His wild odyssey ends up with the murder of a 17-year-old North African.

Souvenirs de la Géhenne
En 2002, J.D. charge sa carabine et parcourt Grande-Synthe à la recherche de personnes issues de l’immigration.

Souvenirs de la Géhenne

En 2002, J.D. charge sa carabine et parcourt Grande-Synthe à la recherche de personnes issues de l’immigration. Sa folle odyssée se termine par le meurtre d’un Maghrébin de 17 ans.

Un jour, je serai présidente
Combat singulier que celui des femmes qui se sont portées candidates à la présidence de la République.

Un jour, je serai présidente

Combat singulier que celui des femmes qui se sont portées candidates à la présidence de la République. Briguant la magistrature suprême, dans un contexte de médiatisation exacerbée, leur campagne a aussi porté sur la nécessité de casser les stéréotypes associant femmes et pouvoir.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales