Le 6 juin à l’aube (56 mn)

DVD + Livre

Fin Août 1944, Jean Grémillon se rend en Normandie pour retrouver sa famille, mais aussi témoigner par des images sur son pays d’origine. Le printemps suivant, il complète ce premier tournage par un deuxième voyage. Dans des conditions précaires, il filme plusieurs rescapés de la population civile, ainsi que des ruines causées par les combats. Enfin, il utilise des archives d’actualité, écrit une musique, enregistre un commentaire dont il est l’auteur.
Il rend alors compte des effets du débarquement allié et de la bataille de Normandie, dans l’espoir que le public français découvrira les souffrances en- durée par cette région particulièrement dévastée.
Terminé en 1946, Le six juin à l’aube est jugé trop long et inopportun par les distributeurs : selon eux, « la guerre n’intéresse plus personne ». Et personne ne s’empresse de défendre un film dont le point de vue n’affirme aucun vainqueur à la guerre...
Il obtient finalement une sortie discrète, amputé de 12 minutes, seule version connue depuis lors et jusqu’à la restauration de la version intégrale : c’est cette version originelle qui est ici proposée.
Compléments :
Entretien avec Jean-Marie Straub - Entretien avec Paul Vecchiali
Le Livre :
Le 6 juin à l’aube Les désastres de la guerre texte de François Albera
Le 6 juin à l’aube texte intégral du film
Film restauré par les Archives françaises du Film (CNC)
Le film et le livre sont en : version française & english version

...

Voir plus

Le DVD : 25,00 € Le6juinalaube_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Les Quatre Sœurs
Claude Lanzmann revient sur quatre personnages, quatre femmes, qu’il a interviewé lors du tournage de Shoah.

Les Quatre Sœurs

Claude Lanzmann revient sur quatre personnages, quatre femmes, qu’il a interviewé lors du tournage de Shoah. En mettant aujourd’hui en perspective ces témoignages, il nous permet ici de percevoir encore différemment les processus mis en place par les nazis pour mener à bien la destruction des Juifs d’Europe.

Sammies
la captation du ciné-concert « Quand le jazz débarque ! Sammies in Brest » et la ciné-conférence « Les Américains à Brest en 1917 ».

Sammies

Le ciné-concert Quand le jazz débarque ! Sammies in Brest et la ciné-conférence Les Américains à Brest en 1917 témoignent, grâce aux émouvantes images tournées par les opérateurs de l’armée américaine, de l’arrivée de près de 800 000 soldats dans le port de Brest entre 1917 et 1919.

Je n'oublierai jamais
Ma grand-mère, Maria Elizabeth, est l’une des dernières mémoires vivantes des cent mille Allemands du Caucase.

Je n'oublierai jamais

Ma grand-mère, Maria Elizabeth, est l’une des dernières mémoires vivantes des cent mille Allemands du Caucase victimes du régime soviétique durant la seconde guerre mondiale.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales