Français pour 42 sous (52 mn)

Ils s’appellent Abraham ou Sarah, on les a appelés André ou Suzanne. Ils ont quitté la Pologne pour fuir l’antisémitisme. Ils racontent leur arrivée à Nancy dans la France des années 30. En juin 1940 ils deviennent officiellement ou officieusement français. En 1942 les lois d’exceptions se multiplient, ils redeviennent juifs. 1944-1945, il faut rentrer, la communauté éclatée tente de se retrouver autour des épreuves passées, avec nouvelles interrogations tant idéologiques que religieuses.

Le DVD : 16,90 € Francais_pour_42_sous_small
Acheter le DVD
Délai de livraison indicatif : 8 jours ouvrables
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

La Cité Muette
Derrière les murs de la cité de la Muette se cache l’ancien camp de Drancy où près de 80 000 juifs furent internés…

La Cité Muette

La Muette est une cité HLM de la région parisienne. Pourtant derrière ces murs se cache l’ancien camp de Drancy où près de 80 000 juifs furent internés avant d’être envoyés pour la majorité d’entre eux vers les camps de la mort. Les habitants d’hier et d’aujourd’hui s’y croisent comme si la tragédie était attachée à son sol et à travers le temps...

Les Quatre Sœurs
Claude Lanzmann revient sur quatre personnages, quatre femmes, qu’il a interviewé lors du tournage de Shoah.

Les Quatre Sœurs

Claude Lanzmann revient sur quatre personnages, quatre femmes, qu’il a interviewé lors du tournage de Shoah. En mettant aujourd’hui en perspective ces témoignages, il nous permet ici de percevoir encore différemment les processus mis en place par les nazis pour mener à bien la destruction des Juifs d’Europe.

Sammies
la captation du ciné-concert « Quand le jazz débarque ! Sammies in Brest » et la ciné-conférence « Les Américains à Brest en 1917 ».

Sammies

Le ciné-concert Quand le jazz débarque ! Sammies in Brest et la ciné-conférence Les Américains à Brest en 1917 témoignent, grâce aux émouvantes images tournées par les opérateurs de l’armée américaine, de l’arrivée de près de 800 000 soldats dans le port de Brest entre 1917 et 1919.