Marcel Ophuls et Jean-Luc Godard, la rencontre de Saint-Gervais (63 mn)

Le samedi 31 octobre 2009
Sur la scène du Théâtre St-Gervais à Genève, Marcel Ophuls et Jean-Luc Godard ont dialogué à bâtons rompus deux heures durant. C’est à André Gazut que l’on doit cette rencontre: concepteur de la rétrospective Marcel Ophuls, un théâtre de la mémoire. Connaissant l’admiration de Godard pour Ophuls, il avait souhaité réunir le temps d’un après-midi ces deux personnalités singulières, radicales, emblématiques.
De ces retrouvailles est né un long entretien sur le cinéma, l’art, la politique et le monde. Au coeur de ce dialogue, la vie, la fiction et le documentaire, Max Ophuls (le père), François Truffaut et la nouvelle vague, mais aussi un vieux projet de film que Godard était venu proposer à Ophuls, il y a longtemps.
Un projet énigmatique et profond autour de la Palestine et d’Israël, des questions juive et palestinienne, à la lumière de leurs vies et de leurs trajectoires respectives dans le siècle. Un projet jamais réalisé, à ce jour.
A la manière de Diderot et de Brecht, ce dialogue d’exilés, à la marge des idées et des formes canoniques, vaut son pesant de liberté de ton et de gai savoir. De cette rencontre sur les failles de l’Histoire, entremêlées d’histoires aux multiples digressions, Frédéric Choffat et Vincent Lowy ont su extraire la quintessence fulgurante et inachevée. Le souvenir émerveillé de l’après-midi de deux faunes à la jeunesse scandaleusement inentamée.


Langue : français - Sous-titres : anglais (DVD)
La VoD est proposée en version française

...

Voir plus

Location 48h (VOD): 3,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 17,00 € Larencontregodardophuls_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Le Scandale Clouzot
Faire le portrait d’Henri-Georges Clouzot, c’est faire le portrait d’un visionnaire, d’un agitateur, d’un artiste contre le système.

Le Scandale Clouzot

Avec Le Salaire de la peur, Les Diaboliques, Quai des orfèvresHenri-Georges Clouzot a été un maître du suspense et a su faire des névroses humaines un spectacle palpitant. S’il a influencé des cinéastes contemporains majeurs (Friedkin, Spielberg), Clouzot reste sous-considéré en France.

Con la Pata Quebrada
Une chronique sur la représentation de la femme dans le cinéma espagnol

Con la Pata Quebrada

Des années 30 à nos jours, une chronique sur la représentation de la femme dans le cinéma espagnol. Une manière aussi de revisiter l'Histoire de l'Espagne et plus particulièrement celle de l'évolution féminine.

Edmond T. Gréville vu par Bertrand Tavernier
Figure étonnante, Edmond T. Gréville occupe une place particulière dans l’histoire du cinéma français et anglais du XXème siècle.

Edmond T. Gréville vu par Bertrand Tavernier

Figure étonnante, Edmond T. Gréville occupe une place particulière dans l’histoire du cinéma français et anglais du XXème siècle. Bertrand Tavernier lui rend ici un hommage appuyé, avant de s’attarder tout particulièrement sur un de ses films remarquables d’avant–guerre, Remous.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales