Mon chemin (97 mn)

Így jöttem - Hongrie, 1965 - Version restaurée

Printemps 1945, Á la fin de la guerre, József, un jeune hongrois, est fait prisonnier par des soldats soviétiques. Il essaie, en vain, de s’enfuir pour regagner sa terre natale et il est envoyé dans une bâtisse isolée afin d’aider un jeune soldat russe à collecter du lait pour l’armée. La solitude dans laquelle ils se trouvent fait naître entre eux un sentiment de solidarité et une amitié.
Avec : András Kozák, Jurij Bodovszkij, Viktor Csekmarev, Mari Csomós, Lajos Öze, Zoltán Gera, László Csurka, Vilmos Izsóf
Odyssée lyrique de la jeunesse confrontée aux affres de la guerre. Ce film des débuts de Miklós Jancsó, contient déjà tous les éléments qui feront sa notoriété par la suite : plans-séquence à l’esthétisme sidérant, maîtrise parfaite de l’organisation de l’espace-temps et une réflexion constante sur l’absurdité de la guerre et des rapports de pouvoirs changeants entre les hommes.
Suppléments :
Huitième 1er mai libre (17mn) et L’Automne à Badacsony (16mn) courts-métrages de Miklós Jancsó (inédits) - Qui êtes-vous Miklós Jancsó, en dix minutes, par Emilie Couquy réalisé par La Cinémathèque Française - Diaporama de photos
VO hongroise - Sous-titres français

...

Voir plus

Le DVD : 19,00 € Monchemin_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Les Fleurs bleues
Andrzej Wajda signe une magnifique dernière oeuvre sur le combat du peintre Strzemitiski contre la dictature soviétique.

Les Fleurs bleues

Dans la Pologne d’après-guerre, le célèbre peintre Władysław Strzemiński, enseigne à l’École Nationale des Beaux Arts de Łódź . Il est considéré par ses étudiants comme le grand maître de la peinture moderne mais les autorités communistes ne partagent pas cet avis.

L'Anneau de Crin
Automne 1944, l’insurrection de Varsovie s’achève.

L'Anneau de Crin

Automne 1944, l’insurrection de Varsovie s’achève. Après cent jours d’héroïsme, les soldats de l’Armée de l’Intérieur rendent les armes. Marcin, jeune lieutenant, est grièvement blessé. Il est porté par deux jeunes infirmières Wiska et Janina

Korczak
Le Docteur Korczak a passé ses trois dernières années, en tant que médecin juif polonais, de 1939 à 1942, dans le ghetto de Varsovie.

Korczak

Le Docteur Korczak a passé ses trois dernières années, en tant que médecin juif polonais, de 1939 à 1942, dans le ghetto de Varsovie. Il décrit avec réalisme la vie qui y règne. Le scénario du film est directement inspiré de son Journal du ghetto.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales