Nostalgie de la lumière (90 mn)

Nostalgia de la luz

Au Chili, à trois mille mètres d’altitude, les astronomes venus du monde entier se rassemblent dans le désert d’Atacama pour observer les étoiles. Car la transparence du ciel est telle qu’elle permet de regarder jusqu’aux confins de l’univers. C’est aussi un lieu où la sécheresse du sol conserve intacts les restes humains : ceux des momies, des explorateurs et des mineurs. Mais aussi, les ossements des prisonniers politiques de la dictature. Tandis que les astronomes scrutent les galaxies les plus éloignées en quête d’une probable vie extraterrestre, au pied des observatoires, des femmes remuent les pierres, à la recherche de leurs parents disparus…
Sélection officielle Festival de Cannes 2010
Meilleur Film Documentaire 2010 European Film Academy
« Un documentaire poétique et politique. » Télérama
« Un un chef-d’œuvre à la sérénité cosmique. » Le Monde
« Un coup de tonnerre émotionnel. » JDD
Bonus :
5 courts métrages inédits de Patricio Guzmàn (80 min env)
Langues : Espagnol, sous-titres Français

lire la suite...

Le DVD : 14,95 € Nostalgiedelalumiere_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Notre atlantide
Notre atlantide est un voyage entre passé et présent, à la recherche d’un lieu perdu.

Notre atlantide

L’histoire d’un bout de terre, sur la presqu’île de Tuzla (Istanbul) où, dans les années 60, entre ciel et eau, des orphelins arméniens d’Anatolie ont bâti de leurs mains leur « maison » d’études et de vacances, leur maison de famille : le Camp Armen.

Our Atlantis (Notre atlantide)
Our Atlantis is a journey between past and present, in the search of a lost place.

Our Atlantis (Notre atlantide)

This is the story of a piece of land on the peninsula Tuzla (Istanbul) where, in the 60s, between sky and water, Anatolian Armenians have built with their hands their « home » of studies and vacation, their family home: the Camp Armen.

L'Enfant du diable
Nous suivons Marion sur les traces de son passé, au cours d’un road-movie à travers la Roumanie, 25 ans après la chute du dictateur.

L'Enfant du diable

Avec la photographe Élisabeth Blanchet, qui depuis près de 20 ans consacre une partie de son travail aux orphelins de Ceausescu, Marion veut retourner sur les traces de son passé. Nous la suivons dans sa quête, au cours d’un road-movie à travers la Roumanie, 25 ans après la chute du dictateur.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales