Soviet, en avant ! (68 mn)

collection Retour de Flamme - Russie 1926

Commandé par le Mossoviet, l’administration de Moscou, en vue des élections de 1925, Dziga Vertov se voit confier la réalisation d’un nouveau film de propagande. Contre les directives politiques, il choisi de filmer les efforts du peuple russe, sous l’impulsion du Parti Communiste, pour reconstruire la ville mais aussi toute l’économie du pays.
Soviet, en avant ! s’annonce comme un film précurseur des grands documentaires russes. Témoignage cinglant de l’URSS en construction, met le nouveau régime en place face à ses ambitions économiques et ses promesses pour le peuple. Film inconnu car controversé, il est cependant une des pièces maîtresses du cinéaste.
Bonus (26 mn) :
Archives russes inédites du XXème siècle : L'éducation des jeunes pousses soviets, la campagne en hiver, L'effort industriel
Présentation de Serge Bromberg
Noir & Blanc - musique originale d’Eric Beheim

Le DVD : 15,00 € Sovietenavant_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Des Spectres hantent l'Europe
La vie quotidienne des migrants (Syriens, Kurdes, Pakistanais, Afghans et autres) dans le camp de Idomeni.

Des Spectres hantent l'Europe

La vie quotidienne des migrants (Syriens, Kurdes, Pakistanais, Afghans et autres) dans le camp de Idomeni. En attendant de traverser la frontière gréco-macédonienne : des queues pour manger, pour boire du thé, pour consulter un médecin.

L'Envers d'une histoire
Une porte condamnée dans un appartement de Belgrade révèle l’histoire d’une famille et d’un pays dans la tourmente.

L'Envers d'une histoire

À l’intérieur d’un appartement de Belgrade, une porte fermée a séparé une famille de son passée durant plus de 70 ans. Alors que la cinéaste commence une conversation intime avec sa mère, la ligne de faille politique qui traverse ces lieux révèle une maison et un pays hantés par l’histoire. 

Ravachol
Entre fiction et documentaire, ce film s’interroge sur l’utilisation de la violence en politique.

Ravachol

Ravachol, figure emblématique et oubliée de l’Anarchie, prônait la propagande par le fait, c’est-à-dire que seules les bombes peuvent changer une société injuste et inégalitaire.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales