Territoire de l’amour (64 mn)

Territorialioubvi - Russie

Un jour, Alexandre Kouznetsov, photographe, se rend dans un institut psychopédagogique, à quatre cents kilomètres de Krasnoïarsk où il réside.
Dans cet établissement hérité de la période soviétique sont internés des gens déclarés fous, inadaptés à la vie en société. La majorité d’entre eux n’ont pourtant pas de problèmes psychologiques graves, ce ne sont que des adultes errants ou des enfants orphelins ramassés par les services sociaux. Il leur est interdit d’avoir des enfants, de se marier, de vivre en couple et leur enferme-ment est à vie.
« Paradoxalement, au milieu de ces gens déclarés fous, inadaptés, j’ai découvert un territoire d’une authenticité, d’une vérité dans les rapports, inimaginable dans le monde « normal », grâce au projet défendu par celui qui est aujourd’hui à la tête de cet établissement ». C’est cette image là de la Russie que l’auteur a voulu nous transmettre : un autobus bringuebalant, empli de « fous », s’enfonçant dans la nuit après avoir donné un spectacle de chants devant des détenus ou des en-fants, eux aussi enfermés ; pour lui une métaphore de la Russie contemporaine.

Ce film est le premier de cet auteur par ailleurs photographe découvert à Krasnoïarsk par les pro-ducteurs au début des années 2000. Il a depuis réalisé Territoire de la liberté, un long-métrage documentaire sorti en salle en France en Février 2015, primé au festival d’Amiens en 2014.  Plus récemment le réalisateur est retourné sur les lieux de son premier film suivre ses personnes. C’est Manuel de libération qui a obtenu le Prix du Jury Régionyon pour le long-métrage le plus innovant et le Prix interreligieux au festival Visions du Réel de Nyon (Suisse) 2016 .

Version originale russe - Sous-titres français

...

Voir plus

Location 48h (VOD): 3,00 € Gift Louer le film
Le DVD : 15,00 € Territoire-de-lamour_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

12 jours
Avant 12 jours, les personnes hospitalisées en psychiatrie sans leur consentement sont présentées en audience.

12 jours

Avant 12 jours, les personnes hospitalisées en psychiatrie sans leur consentement sont présentées en audience. D’un côté un juge, de l’autre un patient, entre eux naît un dialogue sur le sens du mot liberté et de la vie.

Je ne me souviens de rien
Décembre 2010 : la révolution éclate en Tunisie, au même moment je suis diagnostiquée bipolaire...

Je ne me souviens de rien

Décembre 2010 : la révolution éclate en Tunisie, le pays de mon père. Traversant au même moment un épisode maniaco-dépressif d’une grande intensité, je suis diagnostiquée bipolaire et entre en clinique psychiatrique. Au sortir de cette longue dépression, je n’ai presque aucun souvenir de ce moment de vie.

Salomé et son psychiatre
Une plongée dans un univers psychiatrique hors normes où rien ne distingue patients et soignants.

Salomé et son psychiatre

Aucune blouse blanche dans les couloirs de cet hôpital psychiatrique. Beaucoup de va-et vient dans les couloirs où rien ne distingue patients et soignants. C’est dans ce service aux allures de maison de quartier que Salomé a échoué un jour après de longues années de délire.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales