Hors saison (42 mn)

Vendredi 24 mai 1996, dans le hameau de Gremey en Haute-Savoie, la maison dans laquelle j’ai grandi vient d’être vendu aux enchères. J’avais vingt ans à l’époque, il fallait quitter cette baraque. Je me suis enfui, loin, ailleurs, tandis que mes parents sont restés là à vivoter dans les alentours de ce petit hameau de moyenne montagne. Après douze années de relations en pointillé, où l’on ne se voit pratiquement plus, comment revenir ?

« Le cinéaste renoue avec ses parents au fil d’une approche progressive d’où se dégage une rare émotion cinématographique. Un petit joyau. » festival de Nyon 2009
« Un premier film d’une grande délicatesse » Télérama - François Ekchajzer
« Hors saison de Jean-Claude Cottet se situe dans une zone intermédiaire entre intros-pection et distanciation, Cottet tâchant avec beaucoup de délicatesse de faire de son film l’objet du rapprochement avec ses parents » Les Cahiers du Cinema - Jérôme Provençal  

Scam - Paris (France) : Prix Découverte 2010
Corsica.doc - Ajaccio (France) : Sélection Premiers Films 2009
Traces de vie, Clermont-Ferrand (France) : Prix du Premier film professionnel 2009
Les Écrans Documentaires, Arcueil (France) : Sélection 2009

...

Voir plus

Location 48h (VOD): 3,00 € Gift Louer le film
Le DVD : 15,00 € Horssaison_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Mort(s) de la rue
Chaque année, environ 360 sans abris meurent, non pas de froid, mais de misère, d’abandon et de violence.

Mort(s) de la rue

Chaque année, environ 360 sans abris meurent, non pas de froid, mais de misère, d’abandon et de violence. Bernard était l'un d'entre eux ; figure bien connue de la ville de Bayeux, il est décédé à 46 ans «dans» et «de» la rue.

Rêves en chantier
Un petit groupe de personnes tente de faire renaître la maison Mimir, espace autogéré à Strasbourg.

Rêves en chantier

À l’origine de cette histoire, Renaud et des copains squattent une vieille maison alsacienne abandonnée. Ils la baptisent : Maison MIMIR ... et décident d’en faire un lieu social, artistique et autogéré. Ils obtiennent de la mairie de Strasbourg un bail pour 20 ans.

Ciao Cirella
Dans les années 60, la famille de Christophe a quitté Cirella pour émigrer aux quatre coins du monde.

Ciao Cirella

La famille de Christophe regroupe les Polito, les Mario et les Piazza. Dans les années 1960, ils ont quitté Cirella, leur village natal calabrais, pour émigrer aux quatre coins du monde. 

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales