La Passeuse des Aubrais (1h42mn)

Juillet 1942, une jeune femme fait passer en zone libre deux enfants, frère et sœur, orphelins, juifs. Plus de 60 ans plus tard, celui qui n’était alors qu’un petit garçon déclare que cette femme était en réalité à la solde de la Gestapo. Elle devait livrer ces enfants mais se serait ravisée au dernier moment, sur le quai de la gare des Aubrais
Il en est persuadé : il l’a lu dans son regard. Cet homme s’appelait Bernard Prazan, il était le père de Michaël Prazan, réalisateur. Lorsque celui-ci découvre par hasard que cette femme reconnue comme résistante est toujours vivante, il décide d’aller la rencontrer, animé par une question : qui était-elle vraiment ? À travers le destin tragique d’une famille et le regard incertain d'un fils sur son père, c'est toute l'histoire de l'Occupation qui reprend vie sous nos yeux, avec ses martyrs, ses salauds et ses héros anonymes.
Festival du Film d’Histoire de Pessac Prix du jury professionnel & Prix des jeunes journalistes
Complément (21mn) :
Entretien avec Serge Klarsfeld à propos des premières rafles à Paris, des camps d’internement, de la Gestapo d’Orléans, des maisons d’enfants et du cas de la Passeuse des Aubrais. (2015)

Langues : Français, Anglais
DVD Multizones

...

Voir plus

Le DVD : 14,95 € Lapasseusedesaubrais_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Après la guerre, l’Alsace-Moselle c’est la France !
La foule est en liesse lorsque Strasbourg est libérée en novembre 1944. Mais les lendemains vont ils chanter pour autant ?

Après la guerre, l’Alsace-Moselle c’est la France !

La foule est en liesse lorsque Strasbourg est libérée en novembre 1944. Mais les lendemains vont ils chanter pour autant ? Car comment effacer cinq années d’annexion ? Comment reconstruire l’Alsace et la Moselle et taire la douleur de cette région meurtrie ?

Cette lumière n'est pas celle du soleil
Cette Lumière n’est pas celle du soleil est un film sur la mémoire qui donne la parole à des résistants.

Cette lumière n'est pas celle du soleil

Un film sur la mémoire qui donne la parole à des résistants. Ses protagonistes avaient entre 15 et 20 ans lorsqu’ils se sont engagés dans le maquis. Vainqueurs modestes, à les entendre, il était moins question de courage que de nécessité : celle de s’engager pour défendre la liberté.

Francofonia, le Louvre sous l'Occupation
1940. Paris, ville occupée. Que deviendrait Paris sans son Louvre ?

Francofonia, le Louvre sous l'Occupation

1940. Paris, ville occupée. Et si, dans le flot des bombardements, la guerre emportait La Vénus de Milo, La Joconde, Le Radeau de La Méduse ? Que deviendrait Paris sans son Louvre ?

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales