L'Enfant du diable (52 mn)

Décembre 1989. Le régime de Ceausescu s’effondre. Le monde découvre, stupéfait, l’étendue de la dictature. Parmi les images qui heurtent les consciences, les centaines de milliers d’enfants enfermés et maltraités dans les orphelinats. Marion est l’une de ces orphelines, une enfant du diable, comme elle le dit elle-même, adoptée par un couple français à l’âge de 6 ans. A 38 ans, elle vient de mettre au monde son premier enfant; un moment clé qui la renvoie à sa propre histoire, elle qui fut abandonnée à la naissance.
Avec la photographe Élisabeth Blanchet, qui depuis près de 20 ans consacre une partie de son travail aux orphelins de Ceausescu, Marion veut retourner sur les traces de son passé. Nous la suivons dans sa quête, au cours d’un road-movie à travers la Roumanie, 25 ans après la chute du dictateur.
« Il m’arrive de penser que je suis l’enfant du diable. Quand j’ai vu leurs visages, j’étais en colère. Ceausescu et sa femme étaient l’incarnation du diable. Comment ont-ils pu rendre un pays aussi misérable ? » Marion.

Location 48h (VOD): 3,00 € Gift Louer le film
Le DVD : 15,00 € Lenfantdudiable_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Eternity has no Door of Escape
L’art brut échappe aux catégories et aux mouvements artistiques.

Eternity has no Door of Escape

L’art brut échappe aux catégories et aux mouvements artistiques. Défini par Jean Dubuffet au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, ce concept regroupe des œuvres de malades mentaux, mais aussi d’adeptes du spiritisme et d’autodidactes inspirés.

Notre atlantide
Notre atlantide est un voyage entre passé et présent, à la recherche d’un lieu perdu.

Notre atlantide

L’histoire d’un bout de terre, sur la presqu’île de Tuzla (Istanbul) où, dans les années 60, entre ciel et eau, des orphelins arméniens d’Anatolie ont bâti de leurs mains leur « maison » d’études et de vacances, leur maison de famille : le Camp Armen.

Our Atlantis (Notre atlantide)
Our Atlantis is a journey between past and present, in the search of a lost place.

Our Atlantis (Notre atlantide)

This is the story of a piece of land on the peninsula Tuzla (Istanbul) where, in the 60s, between sky and water, Anatolian Armenians have built with their hands their « home » of studies and vacation, their family home: the Camp Armen.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales