Les travestis pleurent aussi (52 mn)

Paris. Dans une petite impasse près de la Place de Clichy, se dressent face à face deux hôtels glauques comme tant d’autres dans ce quartier. Derrière ces façades anonymes, se cachent les vies marginales de plusieurs transsexuels d’origine équatorienne qui se prostituent au bois de Boulogne : tous ont fui la crise économique dans leur pays ainsi que l’intolérance et l’homophobie qui y règnent.
Parmi eux, « Mujeron », la grande femme en espagnol, un ex boxeur professionnel qui a dû choisir la prostitution et une vie aux marges de la société comme seul moyen pour aider sa famille restée au pays. Mais aussi « Romina », qui semblent avoir réalisé son rêve : un corps de femme, une vie de femme au foyer, un petit appartement et de l’argent.
Deux vies parallèles et opposées, mais qui finissent par s’unir dans un même destin tragique.

Location 48h (VOD): 3,00 € Gift Louer le film
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Au revoir, à bientôt
Les difficultés d’un étudiant étranger plongé dans une ville de province française comme Le Havre.

Au revoir, à bientôt

Du Mali d’Iran ou des Comores ils ont quitté leur famille, nous allons vivre les difficultés d'un étudiant étranger plongé dans une ville de province française comme Le Havre. Avec eux nous allons découvrir les formalités, les galères, et les aléas en tous genres de leur vie quotidienne.

Chronique d'une catastrophe annoncée
Un document-témoignage fort, d'un réalisateur haïtien engagé.

Chronique d'une catastrophe annoncée

Le 12 janvier 2010 un tremblement de terre de magnitude 7.3 frappe le département de l'Ouest de la République d'Haïti. Le film documente le drame, le courage du peuple haïtien, la solidarité internationale et s’interroge sur les négligences qui ont conduit à cet apocalypse.

Au pays de Citron
Le réalisateur a filmé pendant plus d’un an sa fille et deux enfants d’origine guinéenne qui sont ses voisins.

Au pays de Citron

Le réalisateur a filmé pendant plus d’un an les jeux, les discussions et les histoires, les mercredis et les vacances, les bonheurs et les disputes que sa fille Mathilde (5 ans) a partagé avec Fatimatou (9 ans) et Ibrahima ( 6 ans), deux enfants d’origine guinéenne qui sont ses voisins.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales