120 battements par minute (2h22mn)

Début des années 90. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d'Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l'indifférence générale. Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par la radicalité de Sean.
Avec : Nahuel Perez Biscayart, Arnaud Valois, Adèle Haenel, Antoine ReinartzFélix Maritaud, Aloïse Sauvage, Simon Guélat, Coralie Russier
Festival de Cannes 2017 : Grand Prix,  Prix Fipresci, Queer Palm - Prix François Chalais : 2017
Grand Prix au Festival de Cannes, 120 battements par minute est un hymne à la vie et à l'amour d'une beauté fulgurante. Une oeuvre rare à l'urgence nécessaire qui mêle avec brio le collectif et l'intime. Porté par des comédiens en état de grâce, le film de Robin Campillo est devenu un véritable phénomène de société qui a bouleversé la critique et le public aux quatre coins du monde.
Bonus :
Commentaire audio par Robin Campillo - Répétition de la chorégraphie - Bande-annonce

Langue : Français - Sous-titres sourds et malentendants - Audio description
DVD Pal Zone 2

...

Voir plus

lire la suite...

Le DVD : 19,95 € 120battementsparminute_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Festen
Toute famille cache un secret.

Festen

Toute famille cache un secret. 
Tous se retrouvent dans le manoir d'Helge Klingenfelt pour les soixante ans du chef de famille. Christian, le fils aîné de Helge, est chargé par son père de dire quelques mots au cours du dîner, sur sa sœur jumelle, Linda, morte un an plus tôt.

Prisonnières
L'univers carcéral féminin : un monde impitoyable.

Prisonnières

Centrale de Rennes : contraintes à vivre dans la promiscuité, les prisonnières sont des centaines avec, chacune, son histoire, ses errances, ses petites victoires et surtout sa révolte.

Les Lettres portugaises
Ce film est adapté de l’œuvre Les Lettres de la Religieuse Portugaise.

Les Lettres portugaises

Une actrice entre en scène pour interpréter le rôle de Mariana Alcoforado. Cette jeune religieuse du couvent de Beja écrivit au XVIIe siècle des lettres enflammées à son amant français, l’officier de Chamilly.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales