12 jours (1h27mn)

Avant 12 jours, les personnes hospitalisées en psychiatrie sans leur consentement sont présentées en audience. D’un côté un juge, de l’autre un patient, entre eux naît un dialogue sur le sens du mot liberté et de la vie.
Autrefois, la décision d’hospitaliser une personne contre son gré reposait sur le seul psychiatre. En 2013, la loi les a obligés à soumettre au juge des libertés leurs décisions. Raymond Depardon filme pour la première fois la mise en application de cette loi qui rend publique une parole autrefois réservée aux psychiatres. Une parole qui témoigne de l’histoire intime mais aussi, à sa façon, de l’histoire politique, sociale et morale de la France.
Après San Clemente, Urgences, Faits divers, Délits flagrants et 10e chambre, à la croisée de la justice et de la psychiatrie, 12 jours est une oeuvre profondément humaine et marquante.
Bonus (16 min) :
Entretien avec Raymond Depardon et Claudine Nougaret Réalisé par Simon Depardon

Version originale française Sous-titres français pour sourds et malentendants
DVD Pal Multizones

Le DVD : 20,00 € 12jours_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Derrière les fronts
Un road movie sur les conséquences invisibles de la colonisation en Palestine.

Derrière les fronts

Une traversée de la Palestine en compagnie de la psychiatre palestinienne, Dr. Samah Jabr, qui met en lumière les résistances et les résiliences face aux blessures invisibles de la guerre et de l’occupation.

Je ne me souviens de rien
Décembre 2010 : la révolution éclate en Tunisie, au même moment je suis diagnostiquée bipolaire...

Je ne me souviens de rien

Décembre 2010 : la révolution éclate en Tunisie, le pays de mon père. Traversant au même moment un épisode maniaco-dépressif d’une grande intensité, je suis diagnostiquée bipolaire et entre en clinique psychiatrique. Au sortir de cette longue dépression, je n’ai presque aucun souvenir de ce moment de vie.

Salomé et son psychiatre
Une plongée dans un univers psychiatrique hors normes où rien ne distingue patients et soignants.

Salomé et son psychiatre

Aucune blouse blanche dans les couloirs de cet hôpital psychiatrique. Beaucoup de va-et vient dans les couloirs où rien ne distingue patients et soignants. C’est dans ce service aux allures de maison de quartier que Salomé a échoué un jour après de longues années de délire.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales