Evening Land (105 mn)

Nous sommes à la fin des années 1970. Une grève éclate dans les docks de Copenhague contre la construction de quatre sous-marins : les ouvriers protestent contre le gel des salaires conclu par la direction pour remporter le contrat, mais aussi contre l’équipement des bateaux en missiles nucléaires.
En dénonçant la brutale répression policière danoise et les violentes tactiques anti-terroristes, ce film participe de la veine sociale et politique de Peter Watkins.
Il réalise Evening Land pour l’institut du cinéma danois. À sa sortie en 1977, le film, traitant de sujets politiquement sensibles, a été vivement critiqué et n’a plus été projeté depuis.

Version originale sous-titrée en français

Location 48h (VOD): 3,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 15,00 € Jaq_evening_ok_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Nul homme n'est une île
Le local serait-il le dernier territoire de l’utopie ?

Nul homme n'est une île

Nul homme n’est une île est un voyage en Europe, de la Méditerranée aux Alpes, où l’on découvre des hommes et des femmes qui travaillent à faire vivre localement l’esprit de la démocratie et à produire le paysage du bon gouvernement.

Koro du Bakoro, naufragés du Faso
Polo est arrivé dans la rue à 12 ans, il en a maintenant 29. Aujourd’hui il est en quête d’un travail.

Koro du Bakoro, naufragés du Faso

Polo est arrivé dans la rue à 12 ans, il en a maintenant 29. Aujourd’hui il est en quête d’un travail. Trouver le moindre travail nécessite d’avoir une pièce d’identité. Pour avoir une carte d’identité il faut un acte de naissance. Le sien est resté au village avec son oncle.

Cette mélodie qui vient de loin
À Vilarandelo, village reculé du nord du Portugal, une flûte se fait entendre au loin dans le paysage brumeux du matin.

Cette mélodie qui vient de loin

À Vilarandelo, village reculé du nord du Portugal, une flûte se fait entendre au loin dans le paysage brumeux du matin. Un homme muni d’une flûte de Pan apparaît au loin. Il joue et avance lentement au côté de sa moto. Il s’agit de Jorge, aiguiseur de couteaux, qui, depuis deux mois, n’était pas passé par là.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales