Thierry, portrait d’un absent (52 mn)

Thierry, l’un des “sans domi­cile fixe” de Paris, est mort d’une over­dose en décem­bre 1991 dans l’indifférence et l’anonymat. Petit loubard d’abord, il traîne dans les rues et ne va à l’école qu’une fois sur deux. Routard, à l’adolescence, il par­court la France sac au dos, pour devenir très vite un “zonard”, mod­elé par la drogue et des pas­sages répétés en prison. Per­son­nage cepen­dant hors du com­mun, il a fait l’objet de deux films : le pre­mier lorsqu’il avait 15 ans en 1972, puis en 1990, 1 an et demi avant sa mort.
Ce film est donc le por­trait d’un absent à tra­vers les témoignages des per­son­nes qui l’ont connu ou croisé, et aux­quels se mêlent les images du sou­venir : Thierry à 15 ans, Thierry à 30 ans. Par son approche intimiste, le récit de ce des­tin trag­ique met en exer­gue la volonté, la force et la lib­erté farouche qui ani­ment un homme en pleine rup­ture sociale.

Langues (DVD) : français, anglais
La VOD est proposée en français

Location 48h (VOD): 3,50 € Gift Louer le film
Le DVD : 14,00 € Thierryportraitabsent_jaq_small
Acheter le DVD
Délai de livraison indicatif : 5 jours ouvrables
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Ex-TAZ Citizen Ca$h (1987-1994)
Pour la première fois les 90s vues de l’intérieur par ses acteurs et activistes.

Ex-TAZ Citizen Ca$h (1987-1994)

1987-1994 : « Paris nous appartenait, tout était possible… ». Pour la première fois, les 90s vues de l’intérieur par ses acteurs et activistes. Quand l’Histoire ( des raves parties, du hip hop, du punk hardcore …) rencontre les histoires de Pat Ca$h, Gatsby de la fin 80.

Les glaneurs et la glaneuse
Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, « récupereurs », « ramasseurs » et « trouvailleurs ».

Les glaneurs et la glaneuse

Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, « récupereurs », « ramasseurs » et « trouvailleurs ». Par nécessité, hasard ou choix, ils sont en contact avec les restes des autres. Leur univers est surprenant.

Paris est une fête
Un film poème en 18 vagues, comme autant de scènes pour décrire Paris et ses paysages urbains.

Paris est une fête

Un film poème en 18 vagues, comme autant de scènes pour décrire Paris et ses paysages urbains traversés par un « jeune mineur étranger isolé », les attentats, les roses blanches, l’état d’urgence…, le silence, et la joie…, rien que la joie.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales