Brésil : la révolution Tropicaliste (52 mn)

Il y a dans l’histoire de la musique brésili­enne un mou­ve­ment musi­cal qui se démar­que, en ce qu’il s’est révélé à la fois témoin et acteur de l’histoire : le trop­i­cal­isme. Ce mou­ve­ment a bouleversé en l’espace d’une année d’existence (novem­bre 1967 — décem­bre 1968) toutes les don­nées de la musique au Brésil, tout en se faisant le miroir des con­tra­dic­tions d’une péri­ode par­ti­c­ulière­ment agitée.
Avec un impact sim­i­laire à celui de mai 1968 en France, dont il fut la ver­sion brésili­enne, le trop­i­cal­isme a remis en ques­tion les fonde­ments mêmes de la société brésili­enne urbaine, agis­sant comme un déto­na­teur, le catal­y­seur d’une véri­ta­ble révo­lu­tion des mœurs, de la pen­sée, de l’idée même de l’identité brésilienne.
Ces boule­verse­ments ont laissé défini­tive­ment leur empreinte sur la cul­ture nationale, mais, à court terme, ils ont con­tribué à pré­cip­iter le cours d’un des chapitres les plus sin­istres de l’histoire du pays.

Location 48h (VOD): 3,50 € Gift Louer le film
Le DVD : 14,00 € Bresilrevolutiontropicaliste_jaq_small
Acheter le DVD
Délai de livraison indicatif : 5 jours ouvrables
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Les groupes Medvedkine (1967 - 1974)
Parmi les magnifiques histoires de cette période de mai 68, il y a eu une expérience unique de cinéma dans les usines.

Les groupes Medvedkine (1967 - 1974)

Au cours de cette période de mai 68, il y a eu une expérience unique de cinéma dans les usines. À l’initiative de Chris Marker (avec Inger Servolin de Slon, désormais Iskra), des techniciens et cinéastes sont allés à la rencontre des ouvriers de la Rodhiacéta à Besançon puis de Peugeot à Sochaux, pour y faire des films, ensemble, de 1967 à 1974.

Ma vie de Contrebasse
Ce film musical raconte les 140 ans de carrière d’une contrebasse.

Ma vie de Contrebasse

Ce film musical raconte les 140 ans de carrière d’une contrebasse. Elle entraine son contrebassiste dans un road movie sur les traces de son passé, à la rencontre de luthiers, de musiciens et d’historiens. À travers sa propre histoire elle nous fait découvrir l’évolution de la pratique musicale au cours des XIXème et XXème siècle.

Eternity has no Door of Escape
L’art brut échappe aux catégories et aux mouvements artistiques.

Eternity has no Door of Escape

L’art brut échappe aux catégories et aux mouvements artistiques. Défini par Jean Dubuffet au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, ce concept regroupe des œuvres de malades mentaux, mais aussi d’adeptes du spiritisme et d’autodidactes inspirés.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales