L’ombre du minotaure (81 mn)

En 2007, la Grande Borne de Grigny a eu 40 ans. Ce lieu emblé­ma­tique fut conçu par Emile Ail­laud pour sat­is­faire des impérat­ifs sociaux-économiques, imposant de rel­oger des pop­u­la­tions venues des bidonvilles de Massy et d’ailleurs.
Sans con­cer­ta­tion auprès de la com­mune de Grigny (vil­lage de 3 000 habi­tants en 1969), le pro­jet fut con­struit en 4 ans, sans infra­struc­tures, ni équipements col­lec­tifs pour les 15 000 habi­tants qui allaient y emmé­nager.
Ce film est une invi­ta­tion au voy­age, dans une cité où les habi­tants (1 sur 2 ont moins de 19 ans) vien­nent de 55 pays, où le taux de chô­mage atteint le triple de la moyenne nationale. Une cité sou­vent mon­trée du doigt qui appelle un por­trait nuancé : la pré­car­ité ne cesse de croître, mais nous sommes loin des replis com­mu­nau­taires ou des vio­lences sys­té­ma­tiques.
Le film inter­rogera la vision de l’homme pau­vre qui sous-tend la con­cep­tion d’un grand ensem­ble et pro­pose une tra­ver­sée des apparences en con­frontant le rêve de l’architecte et la com­mande insti­tu­tion­nelle à la réal­ité sociale et humaine de ceux qui font la Grande Borne : ses habitants.

...

Voir plus

Location 48h (VOD): 4,50 € Gift Louer le film
Le DVD : 14,00 € Lombreduminotaure_jaq_small
Acheter le DVD
Délai de livraison indicatif : 8 jours ouvrables
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Auzat l'Auvergnat
À Auzat, un petit village auvergnat, le réalisateur est saisi par l’envie d’un retour aux racines.

Auzat l'Auvergnat

Touché par la découverte d’images tournées par son grand-père dans les années 60 à Auzat, un petit village auvergnat, le réalisateur est saisi par l’envie d’un retour aux racines. 50 ans plus tard, il se munit d’une caméra et part à la rencontre des femmes et des hommes qui donnent vie à Auzat aujourd’hui.

Qu'est-ce qu'on attend ?
Qui croirait que la championne internationale des villes en transition est une petite commune française ?

Qu'est-ce qu'on attend ?

Qui croirait que la championne internationale des villes en transition est une petite commune  française ? C’est pourtant Rob Hopkins, fondateur du mouvement des villes en transitionqui le dit.

Qui commande quoi ?
Le film aborde deux décennies de commande publique en France.

Qui commande quoi ?

Pour aborder deux décennies de commande publique en France, les auteurs ont choisi de mettre en avant certaines créations (à Paris, Strasbourg, Avignon, Digne, Hérouville Saint-Clair, Montpellier…), en interrogeant des responsables sur leurs conditions de réalisation.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales