S21, la machine de mort Khmère rouge (100 mn)

Au Cambodge, sous le régime des Khmers rouges, S21 était le principal bureau de la sécurité. Entre 1975 et 1979, dans le centre de détention de Tuol Sleng situé au cœur de la capitale Phnom Penh, entre quatorze et dix-sept mille prisonniers ont été torturés, interrogés puis exécutés.
Sur les sept survivants de ces milliers de prisonniers torturés, trois sont encore en vie. Pour les besoins du film, deux sont revenus à Tuol Sleng, aujourd’hui transformé en musée du génocide : Vann Nath, dont le directeur du S21 avait fait son peintre officiel, et Chum Mey, qui savait réparer les machines à écrire.
La singularité de S21 La Machine de mort khmère rouge réside dans la confrontation de la volonté des rescapés qui veulent comprendre pour transmettre et protéger les générations futures, et la parole des geôliers qui sont comme hébétés de revivre l’horreur à laquelle ils ont contribué.
Prix Albert Londres 2004
Compléments : 
Conversation entre Rithy Panh et Christian Boltanski - Conversation entre Rithy Panh et Bertrand Tavernier

Langue : Cambodgien, sous-titré français
Noir&Blanc et Couleur - DVD Pal Zone 2

...

Voir plus

Le DVD : 15,00 € S21machinemort_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

L'Envers d'une histoire
Une porte condamnée dans un appartement de Belgrade révèle l’histoire d’une famille et d’un pays dans la tourmente.

L'Envers d'une histoire

À l’intérieur d’un appartement de Belgrade, une porte fermée a séparé une famille de son passée durant plus de 70 ans. Alors que la cinéaste commence une conversation intime avec sa mère, la ligne de faille politique qui traverse ces lieux révèle une maison et un pays hantés par l’histoire. 

Paris ou l'utopie perdue
Simone Debout-Oleszkiewicz a consacré une partie de sa vie à révéler Charles Fourier.

Paris ou l'utopie perdue

La révolution proche, Paris en pleine effervescence, Charles Fourier, provincial, ses «humanités» terminées, découvre le Palais Royal et s’émerveille. « C’est la naissance de sa pensée » dit Simone Debout, philosophe.

Filles de mai
Depuis 50 ans, l’histoire de Mai 68 est racontée par des hommes...

Filles de mai

Depuis 50 ans, l’histoire de Mai 68 est racontée par des hommes, presque exclusivement : pouvoir politique, leaders étudiants, responsables syndicaux, ou encore commentateurs… Comme si les femmes n’avaient pas leur place dans cette histoire, n’y avaient été que des figurantes.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales