Chats Perchés (85 mn)

Un poème optimiste, mais réaliste et lucide où le graffiti du chat est aussi une sorte de tract à la fois dérisoire, existentiel et philosophique. Il y a un peu deux films en un dans Chats perchés, celui sur M. Chat et l'autre sur Marker et l'actualité. Mais ces deux films n'existent que l'un par rapport à l'autre. Pourtant on pourrait légitimement se sentir plus attiré par la quête des chats que par le regard sur l'actualité, tant celle-ci peut paraître observée de manière un peu superficielle. On accepte ou pas, mais la sagacité du cinéaste sait néanmoins souvent appuyer avec une gravité toujours optimiste là où ça fait mal. Une lettre d'amour belle et ludique dédiée au chat, en forme de palimpseste réflexif sur l’actualité.
Bonus : Petit Bestiaire de quelques animaux remarquables glanés par Chris Marker au cours de ses voyages avec notamment : Chat écoutant de la musique, An owl is an owl zoo piece, Bullfight in Okinawa, Slon tango - Sur papier, pour ceux qui aiment encore la lecture, un conte de François Maspero : Les Chats de la Liberté

Le DVD : 19,95 € Chatsperches_jaq_small Article provisoirement indisponible

Sur le même thème

D'où vient cet air lointain ?
Yannick Bellon raconte son enfance, son initiation culturelle, sa carrière ou les soubresauts de l’Histoire.

D'où vient cet air lointain ?

Des photos, des extraits d'archives, privées ou issues de l'actualité, illustrent le récit de Yannick Bellon quand elle raconte son enfance, son initiation culturelle auprès des amis de sa mère - la photographe Denise Bellon - sa propre carrière ou les soubresauts de l'histoire auxquels elle a assisté.

Il était une fois… Hollywood
10 films indispensables sur l’âge d’or du cinéma américain.

Il était une fois… Hollywood

Ce coffret aborde plusieurs pans du cinéma américain qui ont marqué le paysage du 7ème art, à travers le regard de grands du cinéma tels que : Ernst Lubitsch, Frank Capra, Alfred Hitchcock, Billy Wilder, Orson Welles, Martin Scorsese et le célèbre photographe Steve Schapiro.

Le Scandale Clouzot
Faire le portrait d’Henri-Georges Clouzot, c’est faire le portrait d’un visionnaire, d’un agitateur, d’un artiste contre le système.

Le Scandale Clouzot

Avec Le Salaire de la peur, Les Diaboliques, Quai des orfèvresHenri-Georges Clouzot a été un maître du suspense et a su faire des névroses humaines un spectacle palpitant. S’il a influencé des cinéastes contemporains majeurs (Friedkin, Spielberg), Clouzot reste sous-considéré en France.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales