Sur les toits (95 mn)

Début des années 70 : une série d’évènements fait monter la tension dans les prisons françaises. En réponse au traitement inhumain que leur fait subir l’administration pénitentiaire, les prisonniers de la centrale de Ney à Toul (Lorraine) ouvrent le bal et se mutinent au début du mois de décembre 1971. Les détenus de la maison d’arrêt Charles III à Nancy leur emboitent le pas le 15 janvier 1972 : "Au café", les mutins prennent le contrôle de la prison, située en plein centre-ville, montent sur les toits, depuis lesquels ils interpellent les badauds, communiquent leurs revendications, et résistent à l’assaut des CRS.
Dans les mois qui suivent les révoltes de Toul et de Nancy, plus d’une trentaine de mutineries vont embraser les prisons françaises, qui n’avaient jamais connu une telle vague de révoltes. Malgré la répression musclée orchestrée par le gouvernement et le discours de la grande presse qui décrédibilise systématiquement les révoltes, le tour de force des prisonniers n’est pas vain. Relayées et défendues par une élite intellectuelle engagée, dans un contexte idéologiquement tendu, les mutineries des années 71/72 vont poser pour la première fois les problème des conditions de détention, de la fonction de la prison et du système pénitentiaire français.
Au cœur d’une actualité toujours brûlante autour de l’univers carcéral, d’où ressurgit l’inévitable constat d’échec de la fonction de la prison, le film dépoussière cette première grande période de lutte en compagnie de ceux qui ont vécu, déclenché, réprimé et défendu ces révoltes
Avec : Maître Henri Leclerc, Daniel Defert, Serge Livrozet, Michel Foucault, Jean-Paul Sartre
Bonus DVD :
Entretien avec Serge Livrozet, ancien détenu, écrivain et militant - 35 mn

Langues : Français - Sous-titres (DVD) : Anglais

...

Voir plus

Location 48h (VOD): 4,00 € Gift Louer le film
Le DVD : 12,00 € Surlestoits_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Réparer l’injustice
Le film retrace le processus de réhabilitation des mineurs, qui, en 1948, ont subi une répression violente par l'Etat suite à leurs revendications.

Réparer l’injustice

Pour la plupart anciens résistants et vainqueurs de la bataille du charbon, les mineurs menèrent une grève de plusieurs semaines entre octobre et novembre 1948. Cette mobilisation fut durement réprimée : occupation militaire des bassins miniers, arrestations et condamnations judiciaires. 

Après l’ombre
Le film raconte la prison, la façon dont elle grave dans les chairs des marques indélébiles et invisibles.

Après l’ombre

Une longue peine, comment ça se raconte ? C’est étrange ce mot qui signifie punition et chagrin en même temps. Ainsi s’exprime Didier Ruiz lorsqu’il entreprend la mise en scène de son dernier spectacle monté avec d’anciens détenus de longue peine.

12 jours
Avant 12 jours, les personnes hospitalisées en psychiatrie sans leur consentement sont présentées en audience.

12 jours

Avant 12 jours, les personnes hospitalisées en psychiatrie sans leur consentement sont présentées en audience. D’un côté un juge, de l’autre un patient, entre eux naît un dialogue sur le sens du mot liberté et de la vie.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales