Malek Bensmaïl - 4 films documentaires (8h15mn)

un regard sur l’Algérie d’aujourd'hui - 3 DVD

« Malek Bensmaïl est un portraitiste au trait vif et acéré » Les Cahiers du cinéma
DVD 1
Aliénations (2004 – 1h45)
En s’attachant à suivre au quotidien médecins et malades de l’hôpital psychiatrique de Constantine, où son père exerçait, Malek Bensmaïl tente de comprendre les souffrances vécues par les Algériens, confrontés à une crise aux aspects multiples : religieux, économiques, familiaux, politiques…
DVD 2
Le grand jeu (2005 – 1h29) - film inédit
Ali Benflis, Secrétaire Général du FLN et ancien Premier ministre, est le principal adversaire du président Bouteflika à l’élection présidentielle de 2004. Malek Bensmaïl le suit lors de sa campagne marathon à travers le pays et perce ainsi l’opacité du pouvoir en Algérie. Une première dans le cinéma documentaire algérien.
Des vacances malgré tout (2000 – 1h08)
Immigré dans la région parisienne depuis 1964, Kader emmène pour la première fois sa famille passer les vacances dans la maison qu’il fait construire non loin d’Alger avec ses quelques économies. Joie et désillusion, incompréhension et tendresse ; chacun vit à sa manière ce drôle de retour aux sources.
DVD 3
La Chine est encore loin (2008 – 1h58)
Les Aurès, novembre 1954 : un couple d’instituteurs français et un Caïd algérien sont les premières victimes de la guerre pour l’indépendance de l’Algérie. 50 ans après, Malek Bensmaïl pose sa caméra dans cette région considérée comme le « berceau de la révolution » : des témoins d’époque aux écoliers, c’est l’Algérie contemporaine qui se donne à voir, entre acceptation et révolte, entre mémoire et présent.
Compléments :
Dêmokratia (Fiction – 2001 – 17’) Hier encore dictateur, un homme fait face au peloton d’exécution et se souvient de son absence de scrupules et d’humanité, de la lâcheté de son entourage et de sa relation avec la belle dêmokratia…
Conversation entre Malek Bensmaïl et Jean-Philippe Tessé (les Cahiers du Cinéma) (2011 – 37’)
Langues : Franco-Algerienne, sous-titres Anglais

...

Voir plus

Le coffret : 29,95 € Malekbensmailcoffret_jaq_small
Acheter le coffret
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

On dirait que...
Le métier des parents vu par leurs enfants.

On dirait que...

« On dirait que…» et l'imaginaire se met en marche. Plutôt que de jouer aux cow-boys et aux indiens, des enfants de 8 à 13 ans, fils et filles de médecins, d'agriculteurs, de gendarmes ou d'épiciers jouent devant la caméra au métier de leurs parents.

Mort(s) de la rue
Chaque année, environ 360 sans abris meurent, non pas de froid, mais de misère, d’abandon et de violence.

Mort(s) de la rue

Chaque année, environ 360 sans abris meurent, non pas de froid, mais de misère, d’abandon et de violence. Bernard était l'un d'entre eux ; figure bien connue de la ville de Bayeux, il est décédé à 46 ans «dans» et «de» la rue.

Rêves en chantier
Un petit groupe de personnes tente de faire renaître la maison Mimir, espace autogéré à Strasbourg.

Rêves en chantier

À l’origine de cette histoire, Renaud et des copains squattent une vieille maison alsacienne abandonnée. Ils la baptisent : Maison MIMIR ... et décident d’en faire un lieu social, artistique et autogéré. Ils obtiennent de la mairie de Strasbourg un bail pour 20 ans.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales