Les Nouveaux Chiens de garde (104 mn)

Les médias se proclament « contre-pouvoir ». Pourtant, la grande majorité des journaux, des radios et des chaînes de télévision appartiennent à des groupes industriels ou financiers intimement liés au pouvoir. Au sein d’un périmètre idéologique minuscule se multiplient les informations pré mâchées, les intervenants permanents, les notoriétés indues, les affrontements factices et les renvois d’ascenseur.
En 1932, Paul Nizan publiait Les Chiens de garde pour dénoncer les philosophes et les écrivains de son époque qui, sous couvert de neutralité intellectuelle, s’imposaient en gardiens de l’ordre établi.
 Aujourd’hui, les chiens de garde, ce sont ces journalistes, éditorialistes et experts médiatiques devenus évangélistes du marché et gardiens de l’ordre social. Sur le mode sardonique, Les Nouveaux chiens de garde dressent l’état des lieux d’une presse volontiers oublieuse des valeurs de pluralisme, d’indépendance et d’objectivité qu’elle prétend incarner. Avec force et précision, le film pointe la menace croissante d’une information pervertie en marchandise.
En référence au livre de Serge Halimi
Scénario : Serge Halimi, Pierre Rimbert, Renaud Lambert, Gilles Balbastre, Yannick Kergoat
Langues : Français, Français en Audiodescription - Sous-titres Anglais

...

Voir plus

Le DVD : 14,95 € Lesnouveauxchiensdegarde_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Ex-TAZ Citizen Ca$h (1987-1994)
Pour la première fois les 90s vues de l’intérieur par ses acteurs et activistes.

Ex-TAZ Citizen Ca$h (1987-1994)

1987-1994 : « Paris nous appartenait, tout était possible… ». Pour la première fois, les 90s vues de l’intérieur par ses acteurs et activistes. Quand l’Histoire ( des raves parties, du hip hop, du punk hardcore …) rencontre les histoires de Pat Ca$h, Gatsby de la fin 80.

Les glaneurs et la glaneuse
Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, « récupereurs », « ramasseurs » et « trouvailleurs ».

Les glaneurs et la glaneuse

Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, « récupereurs », « ramasseurs » et « trouvailleurs ». Par nécessité, hasard ou choix, ils sont en contact avec les restes des autres. Leur univers est surprenant.

Paris est une fête
Un film poème en 18 vagues, comme autant de scènes pour décrire Paris et ses paysages urbains.

Paris est une fête

Un film poème en 18 vagues, comme autant de scènes pour décrire Paris et ses paysages urbains traversés par un « jeune mineur étranger isolé », les attentats, les roses blanches, l’état d’urgence…, le silence, et la joie…, rien que la joie.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales