Deux jours avec mon père (80 mn)

Michel, ingénieur de 40 ans, est stressé. Il court d'un rendez-vous à l'autre et consomme sa vie sans plus même s'en rappeler le goût. Mais quand son père Robert, refusant de mourir à l'hôpital, s'échappe par le balcon et s'enfuit en montagne, Michel est bien forcé de se lancer à sa poursuite. Ce qui se noue ensuite entre le père et le fils, seuls là-haut au milieu des lapiaz, c'est l'histoire d'une découverte, d'un d'émerveillement. Car pour Michel, coupé soudain de ses obligations ordinaires, le temps se met à couler autrement. C'est un peu comme s'il se réveillait. Il redécouvre la joie de regarder, d'écouter, de sentir, de rêver - simplement être là. Etre vivant. Etre encore vivant. Avec Robert, Michel apprend l'air qu'on respire, les nuages qui passent, le bois à couper, les bonnes nuits, les moins bonnes, le café du matin. Il apprend aussi à aimer - in extremis.
Avec : Jean-Pierre Gos, Stefan Kollmuss, Baptiste Gilliéron, Dominique Bourquin, Isabelle Caillat, Nathalie Sandoz, Frank Semelet
« C'est à cause que tout doit finir que tout est si beau. Tâche seulement d'être toujours émerveillé. » C. F. Ramuz
Langue : Français - Sous-titres : Allemand, Italien, Anglais

...

Voir plus

Le DVD : 19,95 € Deuxjouravecmonpere_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Les Branches de l’arbre
Ananda Majumdar, découvre que les valeurs qu’il a légué à ses fils disparaîtront avec lui.

Les Branches de l’arbre

Le jour de ses soixante-dix ans, Ananda, ancien directeur d’une mine de mica,  est victime d’une crise cardiaque. Trois de ses fils, qui habitent à Calcutta  accourent à son chevet. Ananda se remet peu à peu, mais pendant sa convalescence, il découvre que les valeurs qu’il leur a léguées disparaîtront avec lui.

Cold War
Pendant la guerre froide, un musicien et une jeune chanteuse vivent un amour impossible.

Cold War

Pendant la guerre froide, entre la Pologne stalinienne et le Paris bohème des années 1950, un musicien épris de liberté et une jeune chanteuse passionnée vivent un amour impossible dans une époque impossible.

Quelques heures de printemps
À 48 ans, Alain Evrard est obligé de retourner habiter chez sa mère.

Quelques heures de printemps

À 48 ans, Alain Evrard est obligé de retourner habiter chez sa mère. Cohabitation forcée qui fait ressurgir toute la violence de leur relation passée. Il découvre alors que sa mère est condamnée par la maladie.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales