Twist parade (6 mn)

A travers une succession très rapide de séquences, photogrammes, collages et extraits de films, Jean Herman montre une génération qui découvre l'industrialisation et la culture de masse, après l'horreur de la seconde guerre mondiale.

Prix du meilleur film documentaire Oberhausen 1963.

Noir & Blanc

Location 48h (VOD): 1,50 € Gift Louer le film
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

On dirait que...
Le métier des parents vu par leurs enfants.

On dirait que...

« On dirait que…» et l'imaginaire se met en marche. Plutôt que de jouer aux cow-boys et aux indiens, des enfants de 8 à 13 ans, fils et filles de médecins, d'agriculteurs, de gendarmes ou d'épiciers jouent devant la caméra au métier de leurs parents.

Mort(s) de la rue
Chaque année, environ 360 sans abris meurent, non pas de froid, mais de misère, d’abandon et de violence.

Mort(s) de la rue

Chaque année, environ 360 sans abris meurent, non pas de froid, mais de misère, d’abandon et de violence. Bernard était l'un d'entre eux ; figure bien connue de la ville de Bayeux, il est décédé à 46 ans «dans» et «de» la rue.

Rêves en chantier
Un petit groupe de personnes tente de faire renaître la maison Mimir, espace autogéré à Strasbourg.

Rêves en chantier

À l’origine de cette histoire, Renaud et des copains squattent une vieille maison alsacienne abandonnée. Ils la baptisent : Maison MIMIR ... et décident d’en faire un lieu social, artistique et autogéré. Ils obtiennent de la mairie de Strasbourg un bail pour 20 ans.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales