À la recherche du son (52 mn)

Les PREMIERS PAS DU CINEMA

Contrairement à la croyance, le cinéma ne devient pas subitement sonore et parlant en 1927 avec la sortie du film Le Chanteur de jazz. Bien au contraire. À la recherche du son, nous retrace la véritable histoire de la naissance du cinéma sonore.
Cette aventure passionnante est en fait une véritable épopée technique et artistique, dont les origines remontent bien au-delà de la naissance même du cinéma. Du film loué avec un chanteur au pianiste d'accompagnement, de la machine à bruits au phonographe synchronisé, d'Edison à Camille Saint-Saëns, en passant par Mussolini (!), nous découvrons une multitude de procédés digne du concours Lépine et de personnages parfois inattendus, mais qui ont tous contribué, à leur manière, à cette grande aventure.
Mené à un train d'enfer ce documentaire, nous fait découvrir des images incroyables et inconnues, qui jettent un regard nouveau sur l'un des plus grands événements culturels du XXe siècle.

Location 48h (VOD): 3,00 € Gift Louer le film
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Le Scandale Clouzot
Faire le portrait d’Henri-Georges Clouzot, c’est faire le portrait d’un visionnaire, d’un agitateur, d’un artiste contre le système.

Le Scandale Clouzot

Avec Le Salaire de la peur, Les Diaboliques, Quai des orfèvresHenri-Georges Clouzot a été un maître du suspense et a su faire des névroses humaines un spectacle palpitant. S’il a influencé des cinéastes contemporains majeurs (Friedkin, Spielberg), Clouzot reste sous-considéré en France.

Con la Pata Quebrada
Une chronique sur la représentation de la femme dans le cinéma espagnol

Con la Pata Quebrada

Des années 30 à nos jours, une chronique sur la représentation de la femme dans le cinéma espagnol. Une manière aussi de revisiter l'Histoire de l'Espagne et plus particulièrement celle de l'évolution féminine.

Edmond T. Gréville vu par Bertrand Tavernier
Figure étonnante, Edmond T. Gréville occupe une place particulière dans l’histoire du cinéma français et anglais du XXème siècle.

Edmond T. Gréville vu par Bertrand Tavernier

Figure étonnante, Edmond T. Gréville occupe une place particulière dans l’histoire du cinéma français et anglais du XXème siècle. Bertrand Tavernier lui rend ici un hommage appuyé, avant de s’attarder tout particulièrement sur un de ses films remarquables d’avant–guerre, Remous.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales