Hd

Récit d’une tragédie ordinaire (52 mn)

Chaque année, les étudiants de l'université de Corse organisent des rencontres culturelles internationales sur le campus à Corte : I Scontri. Les jeunes viennent nombreux écouter les conférences et les concerts. Ils boivent et tirent en l'air. Ce jeudi 4 février 2010, Jean-Baptiste, 21 ans, se rend à ces soirées, armé, comme les autres. Tout bascule quand, entre bagarre et coups de feu, Antoine, 21 ans, s'écroule, mort. Récit d'une tragédie ordinaire raconte l'histoire de Jean-Baptiste, celle d'un acte de violence ayant entraîné la mort sans intention de la donner, sans raison politique ni économique, sans contexte de criminalité ni de délinquance.
La communauté universitaire est meurtrie, la société corse a l'impression de vaciller. Elle compte ses morts violentes depuis longtemps déjà. Celle d'un jeune étudiant lui procure un sentiment d'impuissance mêlée de rage. Suite au drame, une « marche blanche » et quelques prises de paroles ont lieu, puis le silence. L'année suivante, I Scontri se dérouleront dans les mêmes conditions. Les jeunes boivent, tirent des coups de feu.
Ce fait divers constitue la trame du film et le point de départ nous permettant d'aborder la question de la violence en Corse.
Participants : Marie José Bellagamba, père Olive Taglia- zucchi, Jean et Matteu Quiriconi.

...

Voir plus

Location 48h (VOD): 2,90 € Gift Louer le film
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Les nouveaux hommes des cavernes
Rencontre avec cette nouvelle population qui partage avec les anciens occupants des habitations insolites et anticonformistes.

Les nouveaux hommes des cavernes

Dans la vallée du Loir et du Cher, creusés au cœur des falaises de tuffeau, se cachent des centaines de maisons troglodytes. Ces espaces vacants et peu coûteux attirent aujourd'hui de nouveaux occupants en quête d'espaces naturels et de liberté.

La Vieillesse de Bruno, Annette, Jean-Loïc…
Un portrait de la première génération d'adultes handicapés mentaux légers vivant au-delà de 60 ans.

La Vieillesse de Bruno, Annette, Jean-Loïc…

À travers le portrait de Bruno, Annette et Jean-Loïc, découverte d'une nouvelle réalité : la première génération d'adultes handicapés mentaux légers vivant au-delà de 60 ans.

On dirait que...
Le métier des parents vu par leurs enfants.

On dirait que...

« On dirait que…» et l'imaginaire se met en marche. Plutôt que de jouer aux cow-boys et aux indiens, des enfants de 8 à 13 ans, fils et filles de médecins, d'agriculteurs, de gendarmes ou d'épiciers jouent devant la caméra au métier de leurs parents.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales