Robert Doisneau, Le révolté du merveilleux (1h17mn)

Au fil de photographies inédites, d’archives vidéo ainsi que d’entretiens avec ses complices de toujours, Robert Doisneau, Le révolté du merveilleux raconte comment cet enfant des faubourgs est devenu l’un des plus célèbres photographes du monde.
De Paris à New York en passant par Tokyo, le documentaire, cadencé par les dessins d’Emmanuel Guibert, donne la parole à ses filles, Annette Doisneau et Francine Deroudille, à quelques-uns de ses amis — la photographe Sabine Weiss, les écrivains Jean-Claude Carrière et Daniel Pennac, la comédienne Sabine Azéma — et à des personnalités ayant écrit sur ses images, de Philippe Delerm à François Morel.
Réalisé par sa petite-fille, Clémentine Deroudille, le film dresse le portrait intime de l’homme et de l’artiste, d’un Doisneau inattendu, farouchement déterminé à être un pourvoyeur de bonheur.
Les suppléments :
Interview de Clémentine Deroudille Scènes coupées
La Petite minute de bonheur, Robert Doisneau © Ina
Instants choisis (livret photographique)
En cadeau : six cartes postales

Langue : français - Sous-titres anglais - DVD Multizones

...

Voir plus

Le DVD : 24,95 € Robertdoisneaulerevoltedumerveilleux_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Focus Iran (Iran Paradox)
A documentary exploration of a photography scene that is unique in the Middle East today.

Focus Iran (Iran Paradox)

An immersion into contemporary Iranian society and a documentary exploration of a photography scene that is unique in the Middle East today. From preliminary shoots to exhibition openings, this film follows six photographers – mostly women - in their eventful daily lives.

Focus Iran
Quand la photo devient un outil de libération.

Focus Iran

Rencontre avec cinq jeunes photographes iraniens, dont quatre femmes, qui contournent la censure avec habileté et humour et offrent au monde l'image d'un pays aussi complexe qu'inattendu.

Si j'avais quatre dromadaires
Un photographe amateur et deux de ses amis commentent des images prises un peu partout dans le monde.

Si j'avais quatre dromadaires

Un photographe amateur et deux de ses amis commentent des images prises partout dans le monde.
Ce film est entièrement composé au banc-titre, à partir de photos fixes prises dans trente-six pays entre 1955 et 1965.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales