Le Maréchalat du roi dieu (45 mn)

À Libreville au Gabon, il est un personnage connu sous le pseudonyme du « Maréchalat du roi Dieu ». Ses écrits s’étalent sur la ville et ne peuvent laisser indifférent l’oeil averti.
André Ondo Mba (A. O. M) de son vrai nom est un personnage fascinant. Il souffre de schizophrénie paranoïde aigue et est atteint de surdité. Au fil des années, il a développé un art graphique par l’écriture où il prêche les mythologies qui lui sont dictées « depuis l’au-delà par son double immortel »…
Ainsi, il écrit depuis plus de 20 ans sur les murs, les façades et autres parapets du paysage urbain librevillois. Le contenu de ses messages reste souvent hermétique pour les lecteurs qui s’ hasardent à vouloir les déchiffrer. L’énigme A.O.M. n’en est que plus grande…
Un documentaire fascinant et passionnant sur un artiste hors norme et plus largement sur la maladie mentale.
Yveline Nathalie Pontalier capte avec pudeur et générosité des moments rares et insolites d’un homme en marge qui, proposant une mythologie décalée, invite à s’interroger sur ce qui fonde le réel.
Une première œuvre d’une étonnante maturité pour une jeune réalisatrice prometteuse.
Bonus (35mn) :
Entretien avec Yveline Nathalie Pontalier (réalisatrice)

DVD Zone 2

...

Voir plus

Le DVD : 14,95 € Lemarechalatduroidieu_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Avec André Gide
Un film hommage mêlant émotion et humour, au fil d'une épopée intellectuelle captivante.

Avec André Gide

Un an avant la disparition d'André GideMarc Allégret prend sa caméra pour filmer son ami et livrer un portrait intime du maître. Nous y découvrons l'homme derrière la figure célèbre qui, entouré de ses amis fidèles et de sa famille, évoque ses choix et son œuvre. 

Mort(s) de la rue
Chaque année, environ 360 sans abris meurent, non pas de froid, mais de misère, d’abandon et de violence.

Mort(s) de la rue

Chaque année, environ 360 sans abris meurent, non pas de froid, mais de misère, d’abandon et de violence. Bernard était l'un d'entre eux ; figure bien connue de la ville de Bayeux, il est décédé à 46 ans «dans» et «de» la rue.

Nicolas Buttet, la puissance de l'eucharistie
Nicolas Buttet a renoncé à tout, il y a plus de 25 ans, pour consacrer sa vie à Dieu.

Nicolas Buttet, la puissance de l'eucharistie

Des truands qui discutent avec des banquiers, des toxicos qui sortent de l'enfer de la drogue, des jeunes qui retrouvent goût à la vie, c'est le quotidien de la Fraternité Eucharistein fondée par Nicolas Buttet.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales