Naked War (58 mn)

Jeune réalisateur et activiste, Joseph Paris a croisé la révolte des Femen – le mouvement féministe venu d’Ukraine - au printemps 2012. Pendant plus d’un an, il les a filmées au plus près, ébloui par leur geste, solidaire de leur cause puis bousculé par des doutes, inquiet qu’un drame survienne…
A l’aide d’Annie Le Brun (écrivain, poète) et Benoit Goetz (philosophe), Joseph interroge les images fabriquées par les Femen et leur puissance révolutionnaire : renverser les représentations du corps féminin, inventer une grammaire cinématographique, révéler les systèmes d'oppression et la violence qu'ils exercent. Au final, il reste le courage de ces toutes jeunes femmes à bousculer notre monde frileux à travers leur geste spectaculaire.
Joseph Paris signe une réflexion philosophique et artistique sur Femen, un film graphique qui cherche à voir ce qui n’est peut-être pas sur les images.
AVIFF – Art Film Festival, 2015 / Cannes, France – Special prize of the Jury
« Un éclairage singulier et poétique sur le mouvement des Femen » - Télérama

Langues : Français, Version Originale
DVD Pal Zone 2

Le DVD : 14,95 € Nakedwar_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Bienvenue à Khalmion
Ils vivent sur la frontière entre l’Ouzbékistan et le Kirghizstan et parlent également un français impeccable.

Bienvenue à Khalmion

Ils vivent sur la frontière entre l’Ouzbékistan et le Kirghizstan qui passe pratiquement dans la rue principale du village et détermine pour beaucoup leur mode de vie et leur vision du monde. La deuxième particularité de ce village est que depuis plus de quarante ans, ils parlent entre eux en français.

Les travestis pleurent aussi
Paris. Dans une petite impasse près de la Place de Clichy, se dressent face à face deux hôtels glauques comme tant d’autres dans ce q...

Les travestis pleurent aussi

Paris, près de la Place de Clichy, hôtels glauques. Derrière ces façades anonymes, se cachent les vies marginales de plusieurs transsexuels d’origine équatorienne qui se prostituent au bois de Boulogne : tous ont fui leur pays ainsi que l’intolérance et l’homophobie qui y règnent. 

Angel
Angel est un film sur le poids de l’homophobie dans les sociétés d’Amérique Latine.

Angel

Angel, travesti équatorien de 36 ans qui se prostitue à Paris, obtient une carte de séjour. Pour les fêtes de Noël, il peut enfin rentrer dans son pays, l’Equateur, et retrouver sa famille qu’il a quittée il y a cinq ans.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales