Au loin le point du jour (83 mn)

Les violences liées à la condition d’« être femme » n’épargnent à ce jour aucune société. Qu’advient-il de ces femmes qui résistent ? Au loin le point du jour suit quelques-unes de ces migrantes, parfois accompagnées de leurs enfants, qui décident de partir et d'en finir avec les menaces. Aux blessures de l'intime s'ajoutent l'épreuve de l'exil et la difficulté de survivre dans la précarité de leur situation administrative et matérielle. Grâce aux associations qui se mobilisent et aux liens de solidarité qui se tissent entre elles, ces femmes parviennent peu à peu à surmonter leurs épreuves. Elles osent enfin rêver d’une vie plus digne.
Sélectionné au festival Lumières d’Afrique de Besançon et au festival Interférences de Lyon/Villeurbanne.
Avec le soutien du Centre Nationale de la Cinématographie et de l'image animée, de la région Bourgogne-Franche-Comté et de la Procirep-Angoa. En partenariat avec l'association Solidarité Femmes. 

lire la suite...

Location 48h (VOD): 4,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 20,00 € Auloinlepointdujour_jaq_small
Acheter le DVD
Délai de livraison indicatif : 6 jours ouvrables
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Chardons bleus
Aurel et Nadia vivent dans des squats précaires depuis leur arrivée de Roumanie.

Chardons bleus

Aurel et Nadia vivent dans la précarité depuis leur arrivée de Roumanie. Quand Nadia accouche de jumeaux prématurés, les médecins pensent les confier à l’Aide Social à l’Enfance. Afin que ceux-ci ne soient pas enlevés à leurs parents, Claire et Éric hébergent le couple et leurs bébés dans leur maison de Montreuil,

 Quand passe le train
Chaque jour, des centaines d’hommes et de femmes centre-Américains traversent le Mexique, entassés sur le toit des trains marchandises.

Quand passe le train

« À manger ! À manger ! ». À La Patrona, dans l’état de Veracruz au Mexique, Bernarda et ses compagnes se précipitent dès qu’elles entendent les premiers siflets du train, encore lointain.

Les corps interdits
Sous le joug de lois arbitraires et inhumaines, ils ont été condamnés à errer dans d’inqualifiables limbes à la marge de notre monde.

Les corps interdits

Plusieurs réfugiés, arrivés à Calais au péril de leur vie, dénoncent la violence de leur condition. Leurs voix se superposent à des images de la « jungle » et de l’architecture carcérale du nouveau camp construit par l’État.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales