Au loin le point du jour (83 mn)

Les violences liées à la condition d’« être femme » n’épargnent à ce jour aucune société. Qu’advient-il de ces femmes qui résistent ? Au loin le point du jour suit quelques-unes de ces migrantes, parfois accompagnées de leurs enfants, qui décident de partir et d'en finir avec les menaces. Aux blessures de l'intime s'ajoutent l'épreuve de l'exil et la difficulté de survivre dans la précarité de leur situation administrative et matérielle. Grâce aux associations qui se mobilisent et aux liens de solidarité qui se tissent entre elles, ces femmes parviennent peu à peu à surmonter leurs épreuves. Elles osent enfin rêver d’une vie plus digne.
Sélectionné au festival Lumières d’Afrique de Besançon et au festival Interférences de Lyon/Villeurbanne.
Avec le soutien du Centre Nationale de la Cinématographie et de l'image animée, de la région Bourgogne-Franche-Comté et de la Procirep-Angoa. En partenariat avec l'association Solidarité Femmes. 

lire la suite...

Location 48h (VOD): 4,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 20,00 € Auloinlepointdujour_jaq_small
Acheter le DVD
Délai de livraison indicatif : 6 jours ouvrables
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

L'exploitation des immigrés dans la Puglia
Dans la région italienne de la Puglia, des travailleurs immigrés n'ont d'autres choix que de travailler dans la souffrance et l'anonymat.

L'exploitation des immigrés dans la Puglia

Dans la région italienne de la Puglia, des travailleurs immigrés n’ont d’autres choix que de travailler dans la souffrance et l'anonymat. Deux Jeunes venus du Burkina Faso ont décidé d’utiliser leurs téléphones portables comme armes contre l'exploitation.

Migrants Migrer : le retour impossible
Près d’un million de sénégalais sont immigrés et beaucoup d’entre eux sont « sans papiers ».

Migrants Migrer : le retour impossible

Près d’un million de sénégalais sont immigrés et beaucoup d’entre eux sont « sans papiers ». En Europe, où ils résident depuis des années, ils sont traqués et expulsés. Pourquoi ne veulent-ils pas retourner dans leur pays d'origine ?

Tsofa
La mésaventure de 34 jeunes Noirs du Congo Démocratique engagés comme chauffeurs de taxi à Bucarest.

Tsofa

Yves, Fredy et 32 autres Congolais ont été recrutés à Kinshasa courant 2008 pour venir travailler en Roumanie. De grandes promesses leur ont été faites sur le salaire et autres avantages. Une fois à Bucarest, le rêve s’est très vite transformé en cauchemar.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales