Hd

Bernadette Lafont, l’effrontée (52 mn)

Pour certains, elle est l’héroïne des films mythiques de la Nouvelle vague, Les Mistons de François Truffaut et La Maman et La Putain de Jean Eustache.
Pour d’autres, la merveilleuse nounou de L’Effrontée de Claude Miller ou Paulette, la mamie dealeuse de shit, chez Jérôme Enrico.
Cinquante années de carrière pour près de 150 films, plusieurs téléfilms et quelques pièces de théâtre. Brune ou blonde, moue boudeuse et regard pétillant, une voix inimitable, des rôles qui se confondent avec la femme, elle, c’est… « Bernadette Lafont ».
« Tant que je le pourrais, je continuerai à travailler. Mon moteur, c’est le plaisir de jouer la comédie. Je ne m’en suis jamais lassée. » Bernadette Lafont
Bernadette Lafont vivait pour son métier, sans formation, jouant d’instinct, de façon directe et dépourvue d’artifice. Elle a interprété les œuvres fondatrices et marquantes de la Nouvelle vague, notamment sous l’œil de François Truffaut et Claude Chabrol. A travers ses rôles de femmes élégantes et modernes, dont l’inoubliable Marie dans La Maman et la Putain de Jean Eustache, elle a incarné avec une grâce toute particulière, la Parisienne éprise d’amour et de liberté. Amoureuse du cinéma et du théâtre, elle n’a eu de cesse d’inspirer toutes les générations de réalisateurs, les jeunes auteurs en particulier, qu’elle soutenait avec conviction, elle qui aimait découvrir et expérimenter les formes les plus nouvelles. Moins heureuse sur le plan sentimental et familial (quoique !), elle savait se protéger, se « carapacer », héritage sans doute de son éducation de cévenole protestante qui lui a été nécessaire, qui lui a permis de survivre, à l’occasion des grands drames de sa vie.

...

Voir plus

Location 48h (VOD): 2,99 € Gift Louer le film
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Le Concours
C'est le jour du concours.

Le Concours

C'est le jour du concours. Les aspirants cinéastes franchissent le lourd portail de la grande école pour la première, et peut-être, la dernière fois. Chacun rêve de cinéma, mais aussi de réussite. Tous les espoirs sont permis, toutes les angoisses aussi.

L’alien de cinéma
Certains personnages appartiennent depuis toujours au 7ème art : le soldat, le psychopathe, l’alien, le robot…

L’alien de cinéma

Qu’ils soient hostiles ou amicaux, superpuissants ou vulnérables, visqueux ou écailleux, ou qu’ils nous ressemblent trait pour trait, les extra-terrestres de fiction exemplifient au mieux l’idée philosophique de l’Autre : le connaître, c’est aussi une façon de se connaître soi-même.

Le robot de cinéma
Certains personnages appartiennent depuis toujours au 7ème art : le soldat, le psychopathe, l’alien, le robot…

Le robot de cinéma

Films de cinéma et robots ont une chose en commun : ils sont l’œuvre de l’Homme. La grande majorité des films mettant en scène des robots sont faits par l’homme créateur, sur l’homme créateur.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales