I Am Not Your Negro (1h30mn)

À travers les propos et les écrits de l’écrivain noir américain James Baldwin (1924-1987), Raoul Peck propose un film qui revisite les luttes sociales et politiques des Afro-Américains au cours de ces dernières décennies. Une réflexion intime sur la société américaine, en écho à la réalité française. Les mots de James Baldwin sont lus par JoeyStarr dans la version française et par Samuel L. Jackson dans la version américaine.
Prix du Meilleur documentaire à Philadelphie, Prix du Public à Toronto et à Berlin (ainsi que la Mention spéciale du jury œcuménique), nomination aux Oscars 2017 et César du meilleur documentaire 2018
Romancier, essayiste, dramaturge, poète, James Baldwin est l’une des plus importantes figures de la littérature américaine du XXème siècle. Il est aussi considéré comme l’un des principaux artisans de la lutte contre le racisme. Le cinéaste haïtien Raoul Peck, grâce à un puissant travail de montage alternant archives, images contemporaines et lectures de textes inédits, parvient à offrir au discours de Baldwin une ampleur historique sur la lutte raciale aux États-Unis, dans laquelle interviennent Medgar Evers, Malcolm X et Martin Luther King.
Suppléments :
Un étranger dans le village, documentaire de Pierre Joralnik (1962, 30 mn)
James Baldwin à propos de son enfance à Harlem (1971, 15 mn)
Entretien avec le réalisateur ( 25 mn)

Version Originale - Sous-titres Français
Couleur et Noir & blanc - DVD Pal Zone 2

...

Voir plus

Le DVD : 19,95 € Iamnotyournegro_jaq_small Article provisoirement indisponible pendant la crise sanitaire

Sur le même thème

Nos défaites
Nos défaites dresse un portrait de notre rapport à la politique.

Nos défaites

Nos défaites dresse un portrait de notre rapport à la politique, grâce à un jeu de réinterprétation par des lycéens d’extraits issus du cinéma post-68, associé à des interviews de ces jeunes acteurs.

Exil
Exil est une méditation sur l'absence ; sur la solitude intérieure, géographique, politique.

Exil

L’exil est un abandon, une solitude terrifiante. Dans l’exil, on se perd, on souffre, on s’efface. Mais on peut retrouver les siens, aussi. Au pays des mots, des images, dans la rêverie qui n’est pas seulement enfantine. Tout commence par l’exil, l’exil comme un refuge contre le totalitarisme.

Nous le peuple
Ils ont en commun le projet un peu fou d’écrire une nouvelle Constitution.

Nous le peuple

Ils s’appellent Fanta, Joffrey, Soumeya... Ils sont en prison, au lycée, au travail. Ils ne se connaissent pas et communiquent par messages vidéo. Ils ont en commun le projet un peu fou d’écrire une nouvelle Constitution.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales