Logo-play

Catalogue Société : Travail et social

Films 181 à 200 sur 210
Profession, domestique

Profession, domestique

Chaque année plus de 150 000 domestiques Philippines quittent leur pays pour aller travailler à l’étranger. Le phénomène s’est peu à peu professionnalisé au point que de véritables écoles, privées ou publiques, forment au travail domestique des jeunes Philippines prêtes à émigrer.

Rien à foutre

Rien à foutre

Film en accès libre
Petite proposition de réaction face a un contrat précaire, une cheffe insupportable et une mission abusive payée au SMIC.

Cléon

Cléon

L'usine Cléon de Renault, première usine à se mettre en grève en mai 68. Au cœur de la grève, en immersion, ce documentaire nous montre l'occupation de l'usine, les espoirs et les contradictions.

Le cinéma de mai 68

Le cinéma de mai 68

Mai 68 est non seulement leur sujet mais plus encore leur projet, celui d'un cinéma collectif, partie prenante de l'Histoire. Rarement montrés, voire occultés, ces films sont inestimables.

Marchands à Venise

Marchands à Venise

À Venise, les conséquences économiques de la monoculture touristique rendent les conditions de vie des commerçants difficiles. Beaucoup sont contraints de partir vivre en dehors de la ville historique.

Tant que les murs tiennent

Tant que les murs tiennent

Rhodiacéta 2014, un site industriel oublié à l’entrée d’une ville.
Abandonné depuis bientôt 30 ans, il est devenu le théâtre clandestin de générations de graffeurs, photographes et autres argonautes qui hantent l’endroit.

Pain métallique

Pain métallique

Aujourd’hui, plus rien ne tourne vraiment à Mailuu-Suu, un village au sud du Kirghizistan abandonné par la majeure partie de sa population. Tanya, elle, a décidé de rester, d’y trouver coûte que coûte un moyen de subsistance.

Tsofa

Tsofa

Yves, Fredy et 32 autres Congolais ont été recrutés à Kinshasa courant 2008 pour venir travailler en Roumanie. De grandes promesses leur ont été faites sur le salaire et autres avantages. Une fois à Bucarest, le rêve s’est très vite transformé en cauchemar.

Sangre de mi sangre

Sangre de mi sangre

Sangre de mi sangre nous plonge dans la vie d’une famille de travailleurs d’un abattoir autogéré en Argentine où se côtoient vie, mort et politique. Entre scènes de vie quotidienne et grands moments de l’existence, une histoire d’amour, de partage et de transmission.

Koro du Bakoro, naufragés du Faso

Koro du Bakoro, naufragés du Faso

Polo est arrivé dans la rue à 12 ans, il en a maintenant 29. Aujourd’hui il est en quête d’un travail. Trouver le moindre travail nécessite d’avoir une pièce d’identité. Pour avoir une carte d’identité il faut un acte de naissance. Le sien est resté au village avec son oncle.

Le Chant du styrène

Le Chant du styrène

Création, fabrication et utilisation de la matière plastique, à travers toute la chaîne industrielle.

Patrons, la vie après l’échec

Patrons, la vie après l’échec

Tous les jours, en France, des dizaines de petits patrons mettent la clé sous la porte, criblés de dettes. Honte, solitude, culpabilité, perte de confiance en soi : le cocktail est souvent détonnant.

Dans le silence des campagnes

Dans le silence des campagnes

Chaque matin, un agriculteur n’a plus la force d’attendre le soir. Au bout d’un an, cela fait plus de 400, certains disent le double, qui mettent fin à leurs jours. Aujourd’hui, le taux de suicide des agriculteurs est le plus élevé de toutes les catégories socio-professionnelles.

Derrière les pierres

Derrière les pierres

Dans un ancien quartier populaire de Paris, la dernière usine va disparaître, sans bruit. Accrochés à la façade, les panneaux d'un promoteur immobilier annoncent déjà sa transformation en immeuble d'habitation. Derrière les murs, les ouvriers sont encore au travail.

La rage de créer (Blu-ray)

La rage de créer (Blu-ray)

Ils ou elles ont créé une entreprise. Leurs raisons sont différentes, leur univers est commun. Quelle est leur histoire ? Quelles sont leurs motivations ? Partout, à deux pas de chez nous, des hommes et des femmes sont habités par la rage de créer.

Les Petits Maîtres du Grand Hôtel

Les Petits Maîtres du Grand Hôtel

Couper, flamber, dresser… Courir, servir, sourire…
Pas toujours évident quand on a dix-sept ans.
Une école hôtelière, une comédie musicale documentaire.

Epeda, une histoire de Mer

Epeda, une histoire de Mer

Septembre 99 à Mer (Loir et Cher), les 293 salariés de l’usine Epeda rentrent de vacances… Ils ne le savent pas encore mais l’automne qui arrive s’annonce douloureux : l’usine va fermer.
Pour Nicole (26 ans d’ancienneté), pour Susie (31 ans) ou encore pour Yolande (28 ans), cette nouvelle est insupportable, inadmissible. Epeda pèse du poids de leur vie. Au-delà de l’usine elles ne voient rien venir. Alors, comme les autres, elles ont décidé de se battre pour conserver leur emploi.

Job-trotters

Job-trotters

"Survivre et réussir au paradis" est la paradoxale devise des expatriés. En provenance de Toulouse, Paris, ou Grenoble, ils se retrouvent pour une période de leur vie à Shanghai, Londres ou Panama.

De cendres et de braises

De cendres et de braises

Portrait poétique et politique d’une banlieue ouvrière en mutation, De Cendres et de Braises nous invite à écouter les paroles des habitants des cités des Mureaux, près de l’usine Renault-Flins.
Qu’elles soient douces, révoltées ou chantées, au pied des tours de la cité, à l’entrée de l’usine ou à côté d’un feu, celles-ci nous font traverser la nuit jusqu’à ce qu’un nouveau jour se lève sur d’autres lendemains possibles.

Habiter/Construire

Habiter/Construire

Au milieu du désert tchadien, une entreprise française construit une route bitumée. Cadres expatriés, conducteurs de travaux africains et ouvriers vivent le temps du chantier dans des campements contigus, au contact de villageois des alentours, qui viennent chercher du travail ou installer des échoppes le long du chantier.
Entre acculturation et espoir d’une vie meilleure, la route progresse inexorablement vers la ville, dans une brousse encore traversée par des bergers nomades.