Logo-play

Catalogue Société : Education

Films 1 à 20 sur 119
Alertez les bébés !

Alertez les bébés !

Ce film est le résultat d'une réflexion collective menée par un réalisateur, un groupe d'enseignants, de chercheurs et de militants. Il dénonce également les normes et l'hyper protection qui limitent l'enfant et le prive de sa liberté de s'exprimer.

L'Enfant prisonnier

L'Enfant prisonnier

Premier d'une série de trois films, L'Enfant Prisonnier analyse sous forme de fiction les aberrations que subit inconsciemment un enfant de neuf ans dans sa vie quotidienne et les conséquences dans ses rapports avec les autres enfants et dans sa future vie d'adulte.

Votre enfant m'intéresse

Votre enfant m'intéresse

La famille, l'amour maternel, la fragilité de l'enfance, l'école, le travail quotidien, l'intimité du foyer... Autant de valeurs, d'idée reçues qui nous paraissent si naturelles et qui pourtant sont si souvent en faillite...

On n'est pas des minus

On n'est pas des minus

Au travers de reportages effectués à l'école de Vitruve en 1981 et 1982, ce film est une réflexion sur le travail, la parole et l'école. À la fois suite et fin de la trilogie L'Enfant Prisonnier, Alertez les Bébés ! et Votre Enfant m’intéresse.

Une question de classe(s)

Une question de classe(s)

Jean-Michel Carré a filmé tout au long d'une année scolaire une classe de CP. En dévoilant l'évolution de quelques écoliers à ce moment clé de leur vie, l'apprentissage d'outils fondamentaux comme l'écriture, la lecture et le calcul...

Le Ghetto expérimental

Le Ghetto expérimental

Premier film sur l’université de Vincennes Paris VIII. Après mai 68, n’importe qui pouvait y venir suivre les cours, sans bac, ni diplôme. Ce film se veut un document sur la signification politique de Vincennes et de l’Université en général.

Invitation au plus beau des voyages

Invitation au plus beau des voyages

En images, nous suivons le développement de l’enfant, étape par étape, durant les trois premières années de sa vie. Dans ce film, Nicole BAR, thérapeute, fondatrice de “l’Ecole du Soin”, montre comment accueillir l’enfant sans violence et comment fonder une éducation qui lui permette, adulte, de parvenir à la conscience de sa liberté.

Poussières de gosses

Poussières de gosses

Ce documentaire accompagne un groupe d'adolescents parti de Munster pour la Grèce. A travers ce voyage, Francis Guthleben effectue une remontée dans le temps, celui de sa propre enfance. Peu à peu, au fil des rencontres et des confidences, ce film nous invite à une réflexion originale sur l'adolescence.

Le temps de l'école

Le temps de l'école

Dans le centre historique de Dijon, de jeunes enfants vont à l’école primaire Turgot, dans la classe de CE2 de Madame Albrecht... Ce film part à la découverte de leur monde temporel et parle de leur rapport au présent, mais aussi au passé et au futur.

Le temps des maternelles

Le temps des maternelles

"Le temps ? Je sais pas, moi, c'est quoi le temps ?" "Le temps, c'est quand on attend" ; "Le temps, c'est quand il pleut"... Ces paroles sont celles d'enfants entre 5 et 6 ans, celles de Nour, Yoni, Corentin ou encore Maud, à l'école maternelle de la Meinau à Stasbourg. À travers eux, nous vivrons ce rapport particulier au temps, celui de la petite enfance, si différent de celui des adultes.

L'école de la première chance

L'école de la première chance

À Dijon, il existe, au collège Rameau, une classe de 6ème appelée Classe d’accueil. Des enfants et des adolescents de nationalités diverses y font leur rentrée, voire leur entrée dans la scolarité. Certains ont déjà été scolarisés dans leur pays d’origine mais ne savent pas un mot de français, d'autres le parlent un peu, mais ne savent ni écrire ni lire. Ils viennent souvent des pays de guerre et de misère...

Sans papiers ni crayon

Sans papiers ni crayon

Aller à l'école ? Fastoche ! Mais qu'en est-il pour les enfants sans papiers, arrivés illégalement sur le territoire français ? Sont-ils des écoliers comme les autres ? Icham, Fatima et Lionel nous font partager leur vie à travers ce documentaire.

L'école d'en face

L'école d'en face

20 enfants de CM2 de l’école Jacques Tati située dans le quartier populaire du Canal vont chaque matin monter dans le bus qui va les conduire de l’autre côté de l’autoroute A6, dans l’école Paul Bert du centre de la ville ; un quartier chic, pavillonnaire, calme et verdoyant, là ou ils n’ont jamais l’occasion de se rendre …

Où est passé Monsieur Malchance ?

Où est passé Monsieur Malchance ?

Sept adolescents fréquentent un Externat Médical Éducatif destiné aux jeunes présentant des déficiences mentales. Pendant un atelier artistique, ils entreprennent la fabrication d’un bestiaire, des épouvantails et autres personnages de leur jardin imaginaire, Monsieur Malchance et Disneyland Paris juillet en font partie.

L'école du voyage

L'école du voyage

Daniel Boitard est instituteur. Il construit une passerelle entre deux mondes, celui des nomades et le nôtre, en apprenant à lire et à écrire aux enfants des gens du voyage.

Les échecs et Corse, la voie royale

Les échecs et Corse, la voie royale

Bastia accueille le plus grand club d’Échecs de France. Les tournois scolaires de Haute-Corse et de Corse du Sud sont les plus importants du monde.

L'Ecole qui fait aimer l'école

L'Ecole qui fait aimer l'école

"L'école qui fait aimer l'école" est le portrait vivant d'une école Rudolf Steiner. Coup de cœur pour une pédagogie qui parvient à transmettre des valeurs et des connaissances dans le respect de l'individualité de chaque enfant, tout en renforçant sa santé et son sentiment d'appartenance au monde environnant.

Pauvres riches

Pauvres riches

Pour cette écolière d’un village du Togo, 12 ans, « être riche, c’est avoir l’eau courante … ». Pour cette fillette du même âge, de la commune la plus chic de Genève, « être pauvre, c’est vivre dans un appartement… » Comme quoi tout est relatif. Les enfants, de différents milieux, dans les deux pays, en parlent et confrontent leurs points de vue.

Je t'aime

Je t'aime

14 ans… Le collège… Des jeunes gens, garçons et filles, aimantés par un mot d’ordre. Lequel ? Oh, peu de choses, rien de sensationnel. Il s’agit de dire je t’aime, ou de ne pas le dire mais justement, tout est là : Une manière de parler, une façon d’agir, aussi loin des adultes que des enfants, un monde intermédiaire, celui des histoires d’amour…

C'est cool ?

C'est cool ?

Pourquoi se le dissimuler ? Aujourd’hui les jeunes s’adonnent au cannabis. Au lycée, dans leur quartier, à la campagne, partout le phénomène se banalise, mais il inquiète. Que dire ? Que faire ? Comment expliquer ? Comment réprimer, et d’abord le faut-il ?