Miele (96 mn)

Irène vit seule dans une maison au bord de la mer non loin de Rome. Son père et son amant la croient étudiante. En réalité, sous le nom de code Miele, elle aide clandestinement des personnes en phase terminale à mourir dignement en leur administrant un barbiturique puissant.
Un jour, elle procure une de ces doses mortelles à un nouveau « client », monsieur Grimaldi. Elle découvre qu’il est en parfaite santé mais qu’il veut mettre fin à ses jours, ayant perdu goût à la vie.
Bien décidée à ne pas être responsable de ce suicide, elle va tout faire pour l’en empêcher.
Avec : Jasmine Trinca, Carlo Cecchi, Roberto De Francesco, Barbara Ronchi, Laia Forte, Vinicio Marchioni, Libero De Rienzo
Mention speciale jury oecumenique - Festival de Cannes 2013
Meilleur premier film, meilleure actrice - Globi d'Oro
Prix du public - Festival de Bruxelles

"Valeria Golino sort le grand jeu" Télérama
"Un beau film, magnifiquement interprété" Le Monde
"Un film bourré de vitalité" Première
En suppléments :
- Interview de Valeria Golino (16 min)
- Interview de Jasmine Trinca (12 min)
Langue : italien - Sous-titres : français

...

Voir plus

Le DVD : 9,85 € Miele_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Roberto Rossellini Trilogie de la guerre (BluRay)
Les trois œuvres fondatrices du néoréalisme italien.

Roberto Rossellini Trilogie de la guerre (BluRay)

Réalisés durant et immédiatement après la Seconde Guerre Mondiale, Rome, Ville OuvertePaïsa et Allemagne Année Zéro, constituent les œuvres fondatrices du néoréalisme italien.

Roberto Rossellini Trilogie de la guerre
Les trois œuvres fondatrices du néoréalisme italien.

Roberto Rossellini Trilogie de la guerre

Réalisés durant et immédiatement après la Seconde Guerre Mondiale, Rome, Ville OuvertePaïsa et Allemagne Année Zéro, constituent les œuvres fondatrices du néoréalisme italien.

Parlons femmes
Le premier film d'Ettore Scola

Parlons femmes

Ettore Scola, pour son premier long-métrage, égratigne le mâle italien, il compose une fresque protéiforme de la Femme : qu’elle soit mère surprotectrice, sœur déshonorée, bourgeoise encanaillée, prostituée au grand cœur, Puritaine affranchie, épouse dévouée, la « donna » est l’obsession constante des hommes qui gravitent autour d’elle.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales