Nous les Enfants du XXème siècle (84 mn)

LA COLLECTION DOCUMENTAIRE

Nous, les enfants du XXème siècle met en scène des enfants des rues de Saint-Petersbourg : vagabonds inoffensifs, "fumeurs précoces", mais aussi cambrioleurs et mêmes meurtriers. L'effondrement des tabous et de l'autorité établie a considérablement diminué leurs inhibitions. Même leurs parents ne placent plus aucune ambition en eux. Dans ce néant social, qui va montrer à ces enfants ce à quoi la vie doit ressembler ?
Vitali Kanevski accompagne le spectateur dans une descente aux enfers et explore l'âme de criminels, petits et grands : bien que victimes de la société, ces derniers peuvent-ils être absous de toute responsabilité morale ?
Vitali Kanevski est apparu sur la scène internationale en 1990 avec Bouge pas, meurs, ressuscite (caméra d'Or au festival de Cannes). Deux ans plus tard, avec Une vie indépendante (Prix du Jury), il confirme un style lyrique et cru, à la fois sublime et provocateur, nourri par le souvenir d'une enfance extrêmement rude passée à Soutchan, dans l'Extrême-Orient russe, pendant la seconde guerre mondiale. Avec Nous les enfants du XXème siècle, son troisième et dernier film à ce jour, il continue son travail d'exploration du mal dans une oeuvre où la violence des témoignages se conjugue à une grande force visuelle.
Bonus : Présentation d'Esther Hoffenberg (productrice) (12')
VO : Russe - SOUS TITRES : Français

...

Voir plus

Le DVD : 16,90 € Nouslesenfantsduxxeme_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Mort(s) de la rue
Chaque année, environ 360 sans abris meurent, non pas de froid, mais de misère, d’abandon et de violence.

Mort(s) de la rue

Chaque année, environ 360 sans abris meurent, non pas de froid, mais de misère, d’abandon et de violence. Bernard était l'un d'entre eux ; figure bien connue de la ville de Bayeux, il est décédé à 46 ans «dans» et «de» la rue.

Rêves en chantier
Un petit groupe de personnes tente de faire renaître la maison Mimir, espace autogéré à Strasbourg.

Rêves en chantier

À l’origine de cette histoire, Renaud et des copains squattent une vieille maison alsacienne abandonnée. Ils la baptisent : Maison MIMIR ... et décident d’en faire un lieu social, artistique et autogéré. Ils obtiennent de la mairie de Strasbourg un bail pour 20 ans.

Ciao Cirella
Dans les années 60, la famille de Christophe a quitté Cirella pour émigrer aux quatre coins du monde.

Ciao Cirella

La famille de Christophe regroupe les Polito, les Mario et les Piazza. Dans les années 1960, ils ont quitté Cirella, leur village natal calabrais, pour émigrer aux quatre coins du monde. 

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales