En vérité, je vous le dis : Conversations avec Robert Guédiguian (90 mn)

C’est un récit simple, l’histoire d’un homme qui fait des films, l’histoire d’un homme qui cherche à raconter son territoire, sa famille ses amis. C’est l’histoire d’un homme qui pense que la grande Histoire, par force, s’inscrit dans les histoires de chacun.
Je voulais raconter le cinéma et le cinéaste, saisir tout son trajet à bras le corps. Eviter l’anecdote mais raconter Robert dans la grande Histoire. Comme les héros de ses films. Et je savais qu’en lui posant les questions que je me pose, il me parlerait de son cinéma. Bien que nous nous soyons rarement croisés, nos chemins étaient parallèles, nos interrogations communes. Encore faut-il le faire parler. Mais ça c’est facile.
« Je fais des films pour être fidèle. La fidélité est une obsession pour moi. Par exemple, l’accent que j’ai, après avoir vécu trente-cinq ans à Paris, c’est de l’ordre de la psychanalyse ! C’est impensable d’avoir un accent pareil ! Je crois que je suis le seul. Là au moins je suis le seul. Je crois que si on m’enlevait l’accent, la chair viendrait avec, je ne pourrais pas le supporter… » Robert Guédiguian
Versions disponibles : VF/VF-Sous Titres Anglais

Le DVD : 14,70 € Enveritejevousledis_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

D'où vient cet air lointain ?
Yannick Bellon raconte son enfance, son initiation culturelle, sa carrière ou les soubresauts de l’Histoire.

D'où vient cet air lointain ?

Des photos, des extraits d'archives, privées ou issues de l'actualité, illustrent le récit de Yannick Bellon quand elle raconte son enfance, son initiation culturelle auprès des amis de sa mère - la photographe Denise Bellon - sa propre carrière ou les soubresauts de l'histoire auxquels elle a assisté.

Il était une fois… Hollywood
10 films indispensables sur l’âge d’or du cinéma américain.

Il était une fois… Hollywood

Ce coffret aborde plusieurs pans du cinéma américain qui ont marqué le paysage du 7ème art, à travers le regard de grands du cinéma tels que : Ernst Lubitsch, Frank Capra, Alfred Hitchcock, Billy Wilder, Orson Welles, Martin Scorsese et le célèbre photographe Steve Schapiro.

Le Scandale Clouzot
Faire le portrait d’Henri-Georges Clouzot, c’est faire le portrait d’un visionnaire, d’un agitateur, d’un artiste contre le système.

Le Scandale Clouzot

Avec Le Salaire de la peur, Les Diaboliques, Quai des orfèvresHenri-Georges Clouzot a été un maître du suspense et a su faire des névroses humaines un spectacle palpitant. S’il a influencé des cinéastes contemporains majeurs (Friedkin, Spielberg), Clouzot reste sous-considéré en France.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales