Le Chant des tortues une révolution Marocaine (86 mn)

Les murs ont des oreilles… Dès mon enfance j’entendais ce proverbe, chaque fois qu’on parlait de la vie politique du Maroc. Les revendications sociales ont toujours été timides, souvent tuées dans l’oeuf. Et voilà qu’arrive le 20 février 2011 et le début de la révolution marocaine. Des jeunes, qu’on disait dépolitisés, mous, sans idéaux, vont, sous la bannière du « mouvement du 20 février », réussir à faire sortir dans la rue plusieurs centaines de milliers de Marocains, tous habités par l’exigence de la dignité, de la liberté, de la justice et du refus de la peur. Hoba Hoba Spirit, Khalid Jamai, Kenza Benjelloun, Selma, Tahani, Wiam, Chakir et les autres mènent la fronde. Le basculement de la société marocaine est inévitable. Après 30 ans de vide, une génération de révolutionnaires est née. Du lièvre ou de la tortue, lequel d’entre nous parierait sur la victoire de la tortue ?
« Le parti pris de Jawad Rhalib ? Celui de décrypter le mouvement à travers ses artistes. Des peintres et des musiciens, surtout, dont les faits et gestes rythment le film. Un vrai sage, le journaliste vétéran Khalid Jamaï, vient aussi donner à cette jeunesse pleine d’espoir l’éclairage de l’expérience ou même lui prodiguer, le mouvement s’essoufflant, des paroles de nature à rasséréner les plus déçus. » Le Soir

...

Voir plus

Le DVD : 25,00 € Lechantdestortues_jaq_small
Acheter le DVD
Délai de livraison indicatif : 8 jours ouvrables
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

L'intérêt général et moi
Un film sur la démocratie des grands projets, aujourd’hui, en France.

L'intérêt général et moi

Une autoroute construite mais vide, un projet ferroviaire pharaonique, un projet d’aéroport vieux de plus de 40 ans. Sous ces infrastructures, des vies, des territoires, des espaces naturels sacrifiés ou devant l’être, au nom de l’intérêt général. Mais qui détermine l’intérêt général ?

Réponses à un attentat
Un paysan du Larzac est exposé à un attentat commis contre sa maison et sa personne.

Réponses à un attentat

Alors que la lutte des paysans du Larzac s’intensifie, le pouvoir est prêt à liquider une résistance qui n’a que trop durée. Un paysan est exposé à un attentat commis contre sa maison et sa personne. Qui en est l’auteur ?

Gardarem lo Larzac
Pendant dix ans, le refus obstiné des paysans du plateau du Larzac devant l’extension du camp militaire.

Gardarem lo Larzac

Pendant dix ans, le refus obstiné des paysans du plateau du Larzac devant l’extension du camp militaire. « Des moutons, pas des canons ».

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales