Le nom des 86 (63 mn)

86 Juifs sélectionnés au camp d'Auschwitz sont déportés à l'été 1943 au camp de Natzweiler-Struthof où une chambre à gaz a été spécialement aménagée pour les tuer. August Hirt, directeur de l'Institut d'anatomie de Strasbourg, souhaite constituer une collection de squelettes juifs, pour garder trace de cette «race qui incarne une sous-humanité repoussante, mais caractéristique».
Comment ce sinistre projet a-t-il vu le jour ? Que sont devenus les 86 Juifs gazés pour cette collection anatomique ?
Sur les lieux du crime, experts, témoins et acteurs de la mémoire font le récit d'un des plus tragiques épisodes de la Seconde Guerre mondiale, emblématique de la Shoah et des dérives de la science sous le nazisme, tout en questionnant la difficile mémoire du crime et ses implications éthiques. Mais cette histoire, c'est aussi et surtout le combat d'un journaliste allemand pour redonner une identité à ces hommes et femmes réduits à une liste de matricules.
L'inlassable quête pour retrouver le nom des 86.

Location 48h (VOD): 3,50 € Gift Louer le film
Le DVD : 12,00 € Le-nom-des-86-recto_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Les Quatre Sœurs
Claude Lanzmann revient sur quatre personnages, quatre femmes, qu’il a interviewé lors du tournage de Shoah.

Les Quatre Sœurs

Claude Lanzmann revient sur quatre personnages, quatre femmes, qu’il a interviewé lors du tournage de Shoah. En mettant aujourd’hui en perspective ces témoignages, il nous permet ici de percevoir encore différemment les processus mis en place par les nazis pour mener à bien la destruction des Juifs d’Europe.

Sammies
la captation du ciné-concert « Quand le jazz débarque ! Sammies in Brest » et la ciné-conférence « Les Américains à Brest en 1917 ».

Sammies

Le ciné-concert Quand le jazz débarque ! Sammies in Brest et la ciné-conférence Les Américains à Brest en 1917 témoignent, grâce aux émouvantes images tournées par les opérateurs de l’armée américaine, de l’arrivée de près de 800 000 soldats dans le port de Brest entre 1917 et 1919.

Je n'oublierai jamais
Ma grand-mère, Maria Elizabeth, est l’une des dernières mémoires vivantes des cent mille Allemands du Caucase.

Je n'oublierai jamais

Ma grand-mère, Maria Elizabeth, est l’une des dernières mémoires vivantes des cent mille Allemands du Caucase victimes du régime soviétique durant la seconde guerre mondiale.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales