La radio du soleil (52 mn)

Les années 70 à RMC

Les Seventies ! La couleur d’un temps où les enfants du baby boom rêvaient d’amour et de fête et les parents d’un avenir meilleur que leur jeunesse. 
C’était une idée joyeuse de la France. 
C’était la gaité d’une époque, illustrée par les éclats de rire de Jean-Pierre Foucault
C’était, pour la première fois, une bande de copains à portée de poste. 
C’était le « Big Bazar » sur les ondes de Radio Monte Carlo, la fête avec ses voix chaudes et chantantes du Sud, sous le soleil exubérant de la Méditerranée. 
Durant les années 70, les radios périphériques décapaient le ton compassé de la radio de papa. Elles étaient les porte-paroles d’une jeunesse insouciante qui prenait sa place dans un monde nouveau. Europe n°1 et Radio Luxembourg se partageaient le nord de la France, Radio Monte Carlo, au sud, était la radio du soleil et des vacances. Jean-Pierre Foucault en sera la voix et l’âme. Entouré de quelques vieux amis, il se souvient aujourd’hui de cette époque heureuse.

Location 48h (VOD): 3,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 14,90 € Rmc_small Article provisoirement indisponible
Délai de livraison indicatif : 8 jours ouvrables
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Qu'est-ce qu'on attend ?
Qui croirait que la championne internationale des villes en transition est une petite commune française ?

Qu'est-ce qu'on attend ?

Qui croirait que la championne internationale des villes en transition est une petite commune  française ? C’est pourtant Rob Hopkins, fondateur du mouvement des villes en transitionqui le dit.

Qui commande quoi ?
Le film aborde deux décennies de commande publique en France.

Qui commande quoi ?

Pour aborder deux décennies de commande publique en France, les auteurs ont choisi de mettre en avant certaines créations (à Paris, Strasbourg, Avignon, Digne, Hérouville Saint-Clair, Montpellier…), en interrogeant des responsables sur leurs conditions de réalisation.

L'intérêt général et moi
Un film sur la démocratie des grands projets, aujourd’hui, en France.

L'intérêt général et moi

Une autoroute construite mais vide, un projet ferroviaire pharaonique, un projet d’aéroport vieux de plus de 40 ans. Sous ces infrastructures, des vies, des territoires, des espaces naturels sacrifiés ou devant l’être, au nom de l’intérêt général. Mais qui détermine l’intérêt général ?

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales