Salut & fraternité (67 mn)

Les images selon René Vautier

Conçu comme un voyage à travers le temps et les films, Salut & Fraternité retrace le parcours du cinéaste René Vautier en confrontant son témoignage à ceux d’autres cinéastes (Jean-Luc Godard, Yann Le Masson, Bruno Muel…).
Se posent alors les questions de l’engagement, du rôle du cinéaste et de ses films dans la société, de la nécessité d’un cinéma d’intervention sociale et de contre-pouvoir... avec la censure qui pointe son nez en permanence.
« L’essai d’Oriane Brun-Moschetti, structuré par les initiatives et principes mis en œuvre par René Vautier, non seulement éclaire le trajet particulier de celui-ci, mais dans sa précision et sa singularité même, possède une portée générale qui concerne tous ceux que les pratiques, les formes, les enjeux et les questions d’images intéressent.
 » Nicole Brenez - Historienne
Compléments DVD (50 mn) :
Sans autorisation, autoportrait d’un réalisateur engagé (Télévision Allemande, 1974, 38mn)
Le Remords, court-métrage de René Vautier (1974,12mn)

Sous-titres DVD : Anglais et Italiens

Location 48h (VOD): 4,00 € Gift Louer le film
Le DVD : 12,00 € Salutetfraternite_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Le Scandale Clouzot
Faire le portrait d’Henri-Georges Clouzot, c’est faire le portrait d’un visionnaire, d’un agitateur, d’un artiste contre le système.

Le Scandale Clouzot

Avec Le Salaire de la peur, Les Diaboliques, Quai des orfèvresHenri-Georges Clouzot a été un maître du suspense et a su faire des névroses humaines un spectacle palpitant. S’il a influencé des cinéastes contemporains majeurs (Friedkin, Spielberg), Clouzot reste sous-considéré en France.

Con la Pata Quebrada
Une chronique sur la représentation de la femme dans le cinéma espagnol

Con la Pata Quebrada

Des années 30 à nos jours, une chronique sur la représentation de la femme dans le cinéma espagnol. Une manière aussi de revisiter l'Histoire de l'Espagne et plus particulièrement celle de l'évolution féminine.

Edmond T. Gréville vu par Bertrand Tavernier
Figure étonnante, Edmond T. Gréville occupe une place particulière dans l’histoire du cinéma français et anglais du XXème siècle.

Edmond T. Gréville vu par Bertrand Tavernier

Figure étonnante, Edmond T. Gréville occupe une place particulière dans l’histoire du cinéma français et anglais du XXème siècle. Bertrand Tavernier lui rend ici un hommage appuyé, avant de s’attarder tout particulièrement sur un de ses films remarquables d’avant–guerre, Remous.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales