Le Dibbouk (1h40mn)

Dybuk - Pologne - 1937 - Trésors du cinéma Yiddish

Dibbouk - l’esprit d’un mort qui vient venir habiter le corps d’un vivant - est au coeur de l’histoire d’amour impossible entre Léa et Chanan. Sander et Nissan, leurs pères, se sont promis dans leur jeunesse de marier leurs enfants lorsqu’ils en auront. Devenu riche, Sander a oublié son serment et préfère donner sa fille à un bon parti plutôt qu’au fils de Nissan. Apprenant que Léa est promise à un autre, Chanan meurt et son esprit vient habiter le corps de sa bien-aimée…
Avec : Avrom Morewski, Lili Liliana & Ajzyk Samberg
Oeuvre phare du cinéma yiddish, adaptée de la pièce à succès de Shalom Anski, devenue sanctuaire des traditions juives orthodoxes et d’une culture ashkénaze menacée par l’urbanisation et la modernité, Le Dibbouk est une oeuvre envoûtante, expressionniste et magistrale. On pense à Shakespeare, aux plus grandes tragédies, comme Roméo et Juliette. Réalisé en Pologne en 1937 au coeur d’une Varsovie plus antisémite que jamais, interprété par les plus grands artistes du théâtre yiddish de l’époque, ce film est un combat contre l’oubli, et un gage donné à l’éternité des traditions séculaires.
Bonus :
Commentaires de Samuel Blumenfeld (31’)

Version Originale - Sous-titres Français et Anglais - Noir & Blanc
DVD Multizone

...

Voir plus

Le DVD : 15,00 € Dibbouk_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Festen
Toute famille cache un secret.

Festen

Toute famille cache un secret. 
Tous se retrouvent dans le manoir d'Helge Klingenfelt pour les soixante ans du chef de famille. Christian, le fils aîné de Helge, est chargé par son père de dire quelques mots au cours du dîner, sur sa sœur jumelle, Linda, morte un an plus tôt.

Prisonnières
L'univers carcéral féminin : un monde impitoyable.

Prisonnières

Centrale de Rennes : contraintes à vivre dans la promiscuité, les prisonnières sont des centaines avec, chacune, son histoire, ses errances, ses petites victoires et surtout sa révolte.

Les Lettres portugaises
Ce film est adapté de l’œuvre Les Lettres de la Religieuse Portugaise.

Les Lettres portugaises

Une actrice entre en scène pour interpréter le rôle de Mariana Alcoforado. Cette jeune religieuse du couvent de Beja écrivit au XVIIe siècle des lettres enflammées à son amant français, l’officier de Chamilly.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales