Jean Painlevé 2 (98 mn)

compilation n°2

Compilation des premiers films de Jean Painlevé liés au surréalisme.
MATHUSALEM - Methuselah 1927
LA DAPHNIE - Daphnia 1928
LA PIEUVRE - The Octopus 1928 
LE BERNARD L’ERMITE - The Hermit Crab 1929 
L’OURSIN - The Sea Urchin 1928
CRABES ET CREVETTES - Crabs and Shrimps 1930
CAPRELLES ET PANTOPODES - Caprella and Pantopoda 1930
TRAITEMENT D'UNE HÉMORRAGIE - Treatment of a Hemorrhage 1930
LA QUATRIÈME DIMENSION - The Fourth Dimension 1937
BARBE BLEUE - Blue Beard 1938
LE VAMPIRE - The Vampire 1939-45
Suppléments :
La Croissance des végétaux de Jean Comandon
Champignons prédateurs de Jean Comandon
La Séparation des sœurs siamoises du Docteur Doyen
Jean Painlevé : de L’Inconnue des six jours au Vampire, entretien avec Roxane Hamery
Musique alternative pour Caprelles et pantopodes et Crabes et crevettes de Piero Pépin accompagné par Pascal Portejoie

English Subtitles
DVD Pal Multizones

...

Voir plus

Le DVD : 19,95 € Jeanpainlevecompilation02_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Le Scandale Clouzot
Faire le portrait d’Henri-Georges Clouzot, c’est faire le portrait d’un visionnaire, d’un agitateur, d’un artiste contre le système.

Le Scandale Clouzot

Avec Le Salaire de la peur, Les Diaboliques, Quai des orfèvresHenri-Georges Clouzot a été un maître du suspense et a su faire des névroses humaines un spectacle palpitant. S’il a influencé des cinéastes contemporains majeurs (Friedkin, Spielberg), Clouzot reste sous-considéré en France.

Con la Pata Quebrada
Une chronique sur la représentation de la femme dans le cinéma espagnol

Con la Pata Quebrada

Des années 30 à nos jours, une chronique sur la représentation de la femme dans le cinéma espagnol. Une manière aussi de revisiter l'Histoire de l'Espagne et plus particulièrement celle de l'évolution féminine.

Edmond T. Gréville vu par Bertrand Tavernier
Figure étonnante, Edmond T. Gréville occupe une place particulière dans l’histoire du cinéma français et anglais du XXème siècle.

Edmond T. Gréville vu par Bertrand Tavernier

Figure étonnante, Edmond T. Gréville occupe une place particulière dans l’histoire du cinéma français et anglais du XXème siècle. Bertrand Tavernier lui rend ici un hommage appuyé, avant de s’attarder tout particulièrement sur un de ses films remarquables d’avant–guerre, Remous.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales