Le Roundup face à ses juges (90 mn)

C’est l’histoire d’une colère citoyenne, jusque-là quasi inaudible, et d’une lutte contre un écocide, ou crime contre l'environnement, commis en toute impunité par la firme championne des OGM. En octobre 2016, à La Haye, victimes et experts témoignent – une première – devant le Tribunal international Monsanto, au fil d’un édifiant procès symbolique contre le Roundup, l’herbicide le plus vendu au monde, et sa très toxique molécule active, le glyphosate.
Si la multinationale a refusé de comparaître, les victimes ont raconté à la barre les conséquences de son épandage : malformations des enfants, cancers, maladies respiratoires ou rénales et destructions environnementales. Éclairé par des scientifiques, cet accablant réquisitoire révèle l’ampleur de ce scandale sanitaire, qu’illustrent des reportages bouleversants sur la tragédie en cours, de la France à l’Argentine en passant par les États-Unis et le Sri Lanka – premier pays à interdire le glyphosate.
« Ce pulvérisateur nous a apporté la mort, alors qu’on voulait simplement gagner notre vie. », lâche, amer, un riziculteur sri-lankais contaminé.
Presque dix ans après son enquête Le monde selon Monsanto, Marie-Monique Robin démontre, faisceau de preuves à l’appui, l’extrême nocivité du Roundup, à l’heure où l’Union européenne doit décider de prolonger ou non l’autorisation du glyphosate sur le marché.
Déclaré en mars 2015 « cancérigène probable » par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ), et reconnu comme tel par des études scientifiques secrètes commanditées par Monsanto, l’herbicide, omniprésent dans l’eau, l’air, la terre et les aliments, est aussi un perturbateur endocrinien, un antibiotique et un chélateur de métaux – il séquestre les minéraux.
Face au silence coupable des agences de santé et à l’inertie des gouvernements, le film, à travers ce procès, montre également la mobilisation à l’œuvre de la société civile mondiale pour faire reconnaître l’écocide.
L’enjeu ? La poursuite au pénal des multinationales dont les activités menacent la sûreté de la planète et la santé des hommes.
Bonus (45mn) :
Décidément, il est partout ! Glyphosate un jour, glyphosate toujours
La chambre de Théo
Quand manger devient un enfer…
Haro sur le glyphosate
La parole des juges
+ Un livret militant (8 pages)

Langues audio : anglais, français - Sous-titres : anglais, sous-titres sourds et malentendants, français
DVD Pal Zone 2

...

Voir plus

Le DVD : 19,95 € Leroundupfaceasesjuges_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Pour une écologie intérieure
Conférence de Philippe Dautais

Pour une écologie intérieure

La terre subit l’action dévastatrice de l’homme. La racine de la situation actuelle est dans le cœur de l’homme, car marquée par la convoitise, l’avidité, l’esprit de prédation, l’égoïsme, la cupidité. C’est donc par un changement d’état d’esprit et une élévation de la conscience que nous pouvons espérer une issue positive et salutaire.

La santé de la planète est la santé de l’homme
Conférence du Dr. VANDANA Shiva

La santé de la planète est la santé de l’homme

Nous faisons partie de la Terre, nous n’en sommes pas séparés. Ce que nous faisons à la Terre, c’est à nous-mêmes que nous le faisons. La crise écologique et la crise de la santé sont deux facettes d’un même désastre, provoqué par un esprit mécaniste, militaire, axé sur la monoculture.

Gros dégâts dans la forêt Guinéenne
La surexploitation du bois en Nouvelle-Guinée.

Gros dégâts dans la forêt Guinéenne

Ce film est une véritable fable basée sur l’exploitation et le mensonge en Malaisie, sur les promesses faites aux habitants traités comme inférieurs dans leur propre pays par des compagnies d'exploitation du bois et des politiciens corrompus.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales