Les Lettres portugaises (75 mn)

Une actrice entre en scène pour interpréter le rôle de Mariana Alcoforado. Cette jeune religieuse du couvent de Beja écrivit au XVIIe siècle des lettres enflammées à son amant français, l’officier de Chamilly. L’actrice, devenue Mariana, nous emmène dans un voyage passionné, en dehors du temps, qui dépasse les frontières de son imaginaire.
Ce film, adapté d’une histoire vraie, donne vie à une des plus grandes œuvres de la littérature féminine. Ségolène Point éblouissante dans le rôle de cette sœur transportée par l’amour.
Avec : Nicolas Herman, Ségolène Point
D’après l’oeuvre de Mariana Alcoforado, traduite par le Comte de Guilleragues (1669)
« Le travail formel complexe, le beau florilège de musique ancienne et l’interprétation passionnée de Ségolène Point disent puissamment la passion partagée pour ces belles Lettres » Le Monde
Compléments :
Avant-première Première au Saint-André-des-Arts (5mn)
Livret de 12 pages de Laurent Hébert

Version originale française - Sous-titres anglais

...

Voir plus

Le DVD : 15,00 € Leslettresportugaises_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

La Fiancée du désert
L’histoire d’un retour à la vie, une œuvre délicate et solaire qui touche droit au cœur.

La Fiancée du désert

Teresa, 54 ans, a toujours travaillé au service de la même famille jusqu'au jour où elle est contrainte d'accepter une place loin de Buenos Aires. Elle entame alors un voyage à travers l’immensité du désert argentin, et ce qui semblait être le bout du chemin va s’avérer le début d’une nouvelle vie.

120 battements par minute
Grand Prix au festival de Cannes 2017 : un hymne à la vie et à l’amour d’une beauté fulgurante.

120 battements par minute

Début des années 90. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d'Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l'indifférence générale. Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par la radicalité de Sean.

Damnation
Dans un paysage dévasté, Karrer vit depuis des années coupé du monde.

Damnation

Dans un paysage dévasté, Karrer vit depuis des années coupé du monde, passant son temps à contempler des bennes qui disparaissent dans le lointain et à errer sous une pluie incessante. Ses seuls liens sociaux sont « Le Titanic », un bar où il échoue chaque soir, ainsi que son patron, Willarsky.