Logo-footer
Change de nom et devient
Capuseen
Logo-play

Catalogue Arts, Cinéma et Spectacles commençant par la lettre “M”

Films 41 à 60 sur 86
Michel Petrucciani

Michel Petrucciani

Passionné, génial, entier, amoureux de la vie et des femmes, porté par un insatiable appétit de vivre et par le jazz qui l’habitait Michel Petrucciani était tout cela à la fois. Mais il a surtout prouvé que l’homme pouvait surmonter la fatalité.

Musiques du Pakistan : musique du Baloutchistan - 2

Musiques du Pakistan : musique du Baloutchistan - 2

Le peu­ple Baloutche occupe un vaste ter­ri­toire cou­vrant la moitié occi­den­tale du Pak­istan. Fidèles à leur atavisme de nomades, les Baloutches errent dans les zones frontal­ières de l’Afghanistan, dans le Khôrasân iranien, russe, et dans tout le Golfe Per­sique.

Musiques du Pakistan : musique religieuse et musique soufi - 1

Musiques du Pakistan : musique religieuse et musique soufi - 1

Cette musique tra­di­tion­nelle enrichie de nou­veaux élé­ments lit­téraires et musi­caux est dev­enue le genre le plus pop­u­laire du Pak­istan. Aujourd’hui, des maîtres tels que Nus­rat Fateh Ali Khan ou Pataney Khan sont les plus grands héri­tiers de cette tradition.

Musiques du Mali : les messagers - 2

Musiques du Mali : les messagers - 2

Les gri­ots ne sont pas les seuls déten­teurs de la tra­di­tion musi­cale. Dans cer­taines eth­nies, les gri­ots tien­nent une place moins impor­tante, et n’importe qui, même noble, peut chanter et jouer d’un instru­ment, pour peu qu’il en ait le goût et qu’il soit doué.

Musiques du Mali : les gens de la parole - 1

Musiques du Mali : les gens de la parole - 1

Dans la société tra­di­tion­nelle très hiérar­chisée, le griot fait par­tie d’une caste à part, celle des Nya­makalas, qui se situe entre celle des Nobles et celle des Cap­tifs. Le griot était celui qui pou­vait dire ce que ce Noble ne pou­vait se per­me­t­tre de dire : il était le maître de la parole.

Musiques de Mongolie

Musiques de Mongolie

A l’aube, la vie quo­ti­di­enne reprend ses droits. Au cocon moelleux de la yourte, suc­cè­dent les paysages sans lim­ite des grandes prairies aux herbes hautes dont seuls, les nuages, le soleil et le vent mod­u­lent la poignante monot­o­nie.

Musiques de l’Inde : Rajasthan, musiques du Désert - 2

Musiques de l’Inde : Rajasthan, musiques du Désert - 2

Le Rajasthan : une terre aride et col­orée, dont l’extraordinaire vital­ité des tra­di­tions tient à ce qu’elles sont liées à des modes de pen­sée et de vie ances­traux.

Musiques de l’Inde : Bénarès, musiques du Gange - 1

Musiques de l’Inde : Bénarès, musiques du Gange - 1

Bénarès : selon cer­tains, la plus anci­enne ville du monde, car­refour de toutes les cul­tures de l’Inde et haut lieu de pèleri­nages depuis 2500 ans.

Musiques de Guinée : musiques de la Forêt et de la Haute Guinée - 2

Musiques de Guinée : musiques de la Forêt et de la Haute Guinée - 2

C’est sur le ter­ri­toire de l’actuelle République de Guinée qu’était située la ville de Niani qui fut longtemps la cap­i­tale de l’Empire Mandingue. Les familles de gri­ots dont les Kanté et les Kouy­até, ont jalouse­ment gardé les tra­di­tions musi­cales de leurs ancêtres.

Musiques de Guinée : musiques de la Côte et du Fouta Djalon - 1

Musiques de Guinée : musiques de la Côte et du Fouta Djalon - 1

La République de Guinée est priv­ilégiée par sa diver­sité géo­graphique, humaine, et cul­turelle : ce pays est capa­ble de présen­ter les car­ac­téris­tiques orig­i­nales de nom­breuses cul­tures musi­cales africaines.

Musiques de Centrafrique

Musiques de Centrafrique

Musique jouée à l’occasion d’événements dans les com­mu­nautés (ini­ti­a­tions, mariages, décès…), de rit­uels, ou pour ani­mer les fêtes locales. Il est éton­nant de con­stater la vital­ité et la diver­sité des musiques de Cen­trafrique.

Musiciens tziganes de Roumanie

Musiciens tziganes de Roumanie

" Être musi­cien est une grande chose. Être musi­cien ce n’est pas seule­ment jouer. Le musi­cien, lorsqu’il joue pour les autres, doit être en état de bon­heur s’il veut don­ner de la joie, con­duire la danse…San­dor,
musi­cien tzi­gane de Tran­syl­vanie.

Movida Opus 6 : flamenco on the rocks

Movida Opus 6 : flamenco on the rocks

Les aspects les plus pas­sion­nants de la musique espag­nole ont leurs orig­ines dans le Fla­menco. Daté du XIXème siè­cle, il se libère aujourd’hui de son ghetto, et c’est vers un cer­tain retour aux sources qu’il ose se marier avec la Salsa et même avec le “Joy Blues Rock”.

Movida Opus 5 : loin de Madrid : une Movida de l’an 2000

Movida Opus 5 : loin de Madrid : une Movida de l’an 2000

Si la célèbre Movida des années 80 sem­ble s’essoufler à Madrid, en revanche cer­taines provinces espag­noles sont dev­enues aujourd’hui les foy­ers d’une créa­tion musi­cale très inven­tive. Ce chapitre met en scène les groupes dont l’identité est liée à l’histoire et à la cul­ture d’une région de l’Espagne.

Movida Opus 4 : pop en espagnol se dit pop

Movida Opus 4 : pop en espagnol se dit pop

Pour décrire la scène musi­cale, il faut aussi par­ler du show-business. Les radios, les plateaux de télévi­sion, les hits-parade, avec ses stars et leurs mil­lions de dis­ques ven­dus, ce n’est plus de rock dont il s’agit mais de pop. Une puis­sante indus­trie du disque est née.

Movida Opus 3 : un Rock Heavy Metallico

Movida Opus 3 : un Rock Heavy Metallico

C’est à Madrid et au Pays Basque que cette spé­cial­ité du Rock Heavy Metal­lico sévit. Cet épisode par­tira à la recherche des racines de cette nou­velle généra­tion sonique. Ceux qui ont appris à jouer de la gui­tare élec­trique désac­cordée en écoutant les dis­ques de Mecano, La Union ou Pre­sunto Impli­ca­dos...

Movida Opus 2 : une inspiration Caraïbes ou Christophe Colomb à l’envers

Movida Opus 2 : une inspiration Caraïbes ou Christophe Colomb à l’envers

La Rumba, le Mambo et la Salsa ont imprégné le Rock et la Pop espag­nole de références latines. Port d’attache de tous les migrants trans-continentaux, Madrid regorge aujourd’hui de tacos, de chili con carne et de hari­cots rouges.

Movida Opus 1 : Splendeur et ruines de la movida madrilène

Movida Opus 1 : Splendeur et ruines de la movida madrilène

La Movida est un mou­ve­ment né à Madrid dans les années 80, il boule­verse les tra­di­tions musi­cales espag­noles. C’est en effet la nais­sance d’une musique pour les jeunes très liée au rock ainsi qu’à toutes les racines et con­flu­ences ibériques, arabes, africaines, latines, caraïbéennes...

Mozambique : au pays des timbilas chope

Mozambique : au pays des timbilas chope

Cha­cune des nom­breuses eth­nies du Mozam­bique a su garder son iden­tité cul­turelle et plus qu’une autre, la minorité Chope qui préserve encore la richesse de ses orchestres de tim­bi­las: ils habitent le seul endroit au monde où on peut assis­ter à de véri­ta­bles con­certs don­nés par des dizaines de xylo­phones en bois, jouant à l’unisson.

Mouvement intramuros

Mouvement intramuros

Au départ, une gageure : pro­poser aux pris­on­niers d’une mai­son d’arrêt de s’exprimer dans la danse con­tem­po­raine. Ils trou­vent ça débile, les détenus, puis ils essaient, ils se pren­nent au jeu, ils trou­vent même ça beau. ..