Oradour (133 mn)

Oradour n'est pas une reconstitution historique du massacre d'Oradour-sur-Glane le 10 juin 1944, mais retrace à travers le récit des rescapés et familles des victimes et à travers la mémoire des pierres, la vie et la mort de ce village du Limousin ainsi que la volonté du village neuf de vivre et de se souvenir. Cette édition rappelle la barbarie de l'homme en guerre et l'horreur du massacre de 642 victimes pour éviter que, comme la rouille arrache par lambeaux ce qui reste de la voiture du Docteur Desourteaux, le temps n'érode notre mémoire jusqu'à l’oubli.
Le film de Michel Follin et Marc Wilmart est reconnu aujourd'hui encore comme le document de référence sur le massacre d'Oradour-sur-Glane, tant par la communauté scientifique que par les témoins ou acteurs de ce drame.
- Première partie : Les voix de la douleur - 62min
- Deuxième partie : Aujourd'hui la mémoire - 65min
Avec la participation de : Roger Godfrin, Sarah Farmer, Marcel Darthout, André Désourteaux, Robert Hébras, Paul Douart

Image : Couleur, Noir & blanc - Langues : Français, sous-titres Anglais

...

Voir plus

Le DVD : 19,95 € Oradour_jaq_small Article provisoirement indisponible

Sur le même thème

Les Quatre Sœurs
Claude Lanzmann revient sur quatre personnages, quatre femmes, qu’il a interviewé lors du tournage de Shoah.

Les Quatre Sœurs

Claude Lanzmann revient sur quatre personnages, quatre femmes, qu’il a interviewé lors du tournage de Shoah. En mettant aujourd’hui en perspective ces témoignages, il nous permet ici de percevoir encore différemment les processus mis en place par les nazis pour mener à bien la destruction des Juifs d’Europe.

Sammies
la captation du ciné-concert « Quand le jazz débarque ! Sammies in Brest » et la ciné-conférence « Les Américains à Brest en 1917 ».

Sammies

Le ciné-concert Quand le jazz débarque ! Sammies in Brest et la ciné-conférence Les Américains à Brest en 1917 témoignent, grâce aux émouvantes images tournées par les opérateurs de l’armée américaine, de l’arrivée de près de 800 000 soldats dans le port de Brest entre 1917 et 1919.

Je n'oublierai jamais
Ma grand-mère, Maria Elizabeth, est l’une des dernières mémoires vivantes des cent mille Allemands du Caucase.

Je n'oublierai jamais

Ma grand-mère, Maria Elizabeth, est l’une des dernières mémoires vivantes des cent mille Allemands du Caucase victimes du régime soviétique durant la seconde guerre mondiale.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales