L'Arroseur (52 mn)

Un jardinier arrose un jardin. Un garnement met le pied sur le tuyau d’arrosage. L’homme inspecte le bout du tuyau. L’espiègle retire son pied du tuyau, le jardinier s’en retrouve aspergé.
L’arroseur arrosé est la première fiction et le premier film comique de l’histoire du cinéma. 
Un gag de 50 secondes réalisé par Louis Lumière est projeté pour la première fois le 28 décembre 1895 sous le titre « Le jardinier et le petit espiègle ». D’où Louis Lumière a t’il tiré son inspiration? Quel a été son influence sur le cinéma burlesque? 
Auparavant, le gag de l’arroseur arrosé aura été mainte fois dessiné tant en Allemagne, qu’en France et aux États Unis. Ce gag s’inscrit en effet dans les débuts de la BD. Alors qui est donc l’inventeur de ce gag désopilant? Est ce Uzès? Est ce Hermann Vogel? Est ce Christophe? Est ce Hans Schließmann? Mais au fait, l’inventeur de ce gag et en cela du burlesque ne serait-il pas tout bonnement l’inventeur du tuyau d’arrosage?

Location 48h (VOD): 3,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 15,00 € Arroseurjac_small
Acheter le DVD
Délai de livraison indicatif : 7 jours ouvrables
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Le Scandale Clouzot
Faire le portrait d’Henri-Georges Clouzot, c’est faire le portrait d’un visionnaire, d’un agitateur, d’un artiste contre le système.

Le Scandale Clouzot

Avec Le Salaire de la peur, Les Diaboliques, Quai des orfèvresHenri-Georges Clouzot a été un maître du suspense et a su faire des névroses humaines un spectacle palpitant. S’il a influencé des cinéastes contemporains majeurs (Friedkin, Spielberg), Clouzot reste sous-considéré en France.

Con la Pata Quebrada
Une chronique sur la représentation de la femme dans le cinéma espagnol

Con la Pata Quebrada

Des années 30 à nos jours, une chronique sur la représentation de la femme dans le cinéma espagnol. Une manière aussi de revisiter l'Histoire de l'Espagne et plus particulièrement celle de l'évolution féminine.

Edmond T. Gréville vu par Bertrand Tavernier
Figure étonnante, Edmond T. Gréville occupe une place particulière dans l’histoire du cinéma français et anglais du XXème siècle.

Edmond T. Gréville vu par Bertrand Tavernier

Figure étonnante, Edmond T. Gréville occupe une place particulière dans l’histoire du cinéma français et anglais du XXème siècle. Bertrand Tavernier lui rend ici un hommage appuyé, avant de s’attarder tout particulièrement sur un de ses films remarquables d’avant–guerre, Remous.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales